document.addEventListener("DOMContentLoaded", function(event) { var classname = document.getElementsByClassName("atc"); for (var i = 0; i

Lettre à Google 6

par | 13 Mai 2022 | lettre à google

Bien cher toi,

Mais qu’il est loin le temps ou le bon vieille e-mail n’était pas source d’angoisse. Sérieusement, comme si les spam et autres tentatives de scam n’étaient pas suffisants, il a fallu que tu t’y mettes aussi Google !

Contextualisons.

L’e-mail est radicalement différent des applications actuelles qui encombrent nos téléphones. Avec le courrier électronique, nous sommes encore libres de choisir notre fournisseur et le client. Cela offre une énorme flexibilité, une confidentialité et une sécurité accrues. En effet, le fournisseur ne contrôle pas leclient et ne peut pas ajouter de portes dérobées. Enfin ça… C’était avant.

Illustration : Boite aux lettres

Le courrier électronique est l’un des rares éléments technologiques qui résiste bien à la censure de l’internet. En effet, un État répressif peut facilement bloquer un site web, une adresse mail, c’est une autre affaire. En outre, l’utilisateur peut facilement créer plusieurs identités différentes basées sur le courrier électronique, ce qui renforce l’anonymat.

De nombreux services internet utilisent l’adresse électronique pour enregistrer les utilisateurs, s’authentifier, restaurer le mot de passe et à d’autres fins similaires. Le courrier électronique ouvert, normalisé et décentralisé est l’une des technologies les plus importante dont tout le reste dépend.

Mais alors pourquoi ton Gmail vient tout foutre par terre ?

Gmail a longtemps été l’un des principaux piliers de la messagerie, sur lequel des millions de personnes comptaient chaque jour. Je te félicite pour ça Google. Tu as réussi à populariser l’e-mail comme technologie de base grand public. Rappelons que les mails ont maintenant une valeur légale.
Perso, j’ai commencé à utiliser ton Gmail, il y a de nombreuses années, lorsqu’il était en version beta et disponible uniquement sur invitation. À cette époque, l’ouverture et la nature sans restriction de Gmail étaient tout simplement géniale.

Illustration : logo Gmail

L’interface était légère et peu encombrée, contrairement à d’autres fournisseurs de messagerie (Orange si tu passes par là… Je ne te salue pas !).

Gmail prend en charge depuis longtemps, tous les protocoles de base (POP, IMAP, SMTP) qui permettent d’utiliser n’importe quel logiciel client conforme aux normes, et ce, gratuitement.

Quand c’est gratuit, c’est toi le produit.

Les problèmes de confidentialité comme le balayage des e-mails des utilisateurs pour la publicité contextuelle (jusqu’en 2017) ou encore ta fameuse IA, qui pourrait donner accès à certains éléments de données à des développeurs tiers, sont des mises à jour ont littéralement explosé ta réputation en vol.

Illustration : Mails sans pub

Promouvoir le chiffrement PGP et resté discret t’aurait tellement été plus profitable et sur le long terme.

L’espionnage et le siphonnage des données personnelles des utilisateurs sont ton fond de commerce, ton modèle économique. Tu appâtes avec du gratuit et tu te sers sur le dos de la vache. Ok soit, mais dans ce cas, rend tes termes et conditions lisibles pour tous. Tu as déjà été épinglé pour ça je te rappelle.

Je suis devenue de plus en plus préoccupée par cette tendance à vouloir rendre le courrier électronique de plus en plus difficile à utiliser en dehors de ton écosystème Google.

Tu as trop tendance à attirer des utilisateurs par tous les moyens possible via Chrome et tes propres applications pour obtenir toujours plus de données privées des utilisateurs et montrer des publicités.

D’ailleurs, la convivialité est devenue terrible. Les blocages d’accès intrusifs lorsqu’un utilisateur mobile avec un client IMAP se déplace d’une adresse IP à l’autre peuvent rendre fou. L’accès peut être bloqué même si l’utilisateur passe simplement à l’adresse IP suivante dans le pool IP d’un même fournisseur.

Je dois utiliser un VPN adresse IP dédiée fixe pour contourner ces blocages à la con !

Le passage de Google à l’autorisation OAuth2 semble indiquer que les e-mails hébergés par Gmail ne m’appartiennent plus. Mes courriels sont à toi désormais, et dans ton infinie bonté, tu m’autorises à les consulter… Nan, mais je rêve, tu vas trop loin cette fois ! En prime, tu tentes de me la jouer modèle Zero Trust ? À moi sérieusement ?

Trop, c’est trop.

Je te quitte Gmail. Les problèmes de confidentialité, ta lourdeur, tes indiscrétions permanentes et ton manque de flexibité ont eu raison de mes petites habitudes.

En matière d’applications de mails chiffrés, j’avais le choix. J’ai migré sur ProtonMail.

illustration : application de mail chiffré

Protonmail est un projet Open Source qui rend l’utilisation de PGP presque triviale, même pour les non-initiés. Alors, oui, ce fournisseur est toujours regardé en biais, car l’utiliser est synonyme de choses à cacher, mais tout de même Google, tu pousses les gens en direction de la sortie tous les jours.

Au revoir Gmail, je continuerai de t’écrire cher google, mais les mails chez toi, c’est terminé !

Bisous de moi<3

Pin It on Pinterest

Share This