Hola VPN

Comprendre Hola VPN

Devenu viral en 2013, Hola VPN est très vite devenu populaire auprès des utilisateurs qui souhaitaient un peu de confidentialité et d’anonymat sur Internet en utilisant le routage P2P pour le masquage d’IP. Très simple d’utilisation, Hola s’installe de la même façon qu’une extension de navigateur. Il est compatible avec Windows et Mac OS X. Hola dispose également une application pour Android et iOS. Utilisé alors comme VPN Smartphone, Hola enregistrait jusqu’à 40 000 téléchargements par jours.

Hola est une application gratuite compatible sur toutes les plates-formes. Elle est supposée fournir à ses utilisateurs un réseau privé virtuel au moyen d’un réseau de poste à poste. Hola VPN permet de contourner les processus de géo-restriction sur Internet en redirigeant les internautes sur un ordinateur situé dans la zône souhaitée. Il convient de préciser que la bande passante est également partagée avec ce type de configuration. Hola VPN propose également une version premium.

logo Hola vpn

Hola VPN : “Quand c’est gratuit, c’est toi le produit.”

C’est fin 2014 que les choses commencent à être assez alarmantes pour les utilisateurs d’Hola. En effet, la firme aurait revendu l’accès a sa base d’utilisateurs sous forme de noeuds de sortie. Une partie de la bande passante des utilisateurs était facturée au Go.

Très critiqué et pointé du doigt par de nombreux experts d’Internet, dans un premier temps, Hola s’est simplement contenté de modifier leur conditions d’utilisation et précise dans leur FAQ que tous les utilisateurs gratuits sont en fait les noeuds pour la version premium. Autrement dit, Hola financerait son VPN premium en se servant des ressources des utilisateurs gratuits. Considéré alors comme une application nuisible, Hola n’a pourtant pas cessé son activité.

 

Un botnet mal sécurisé ?

Les utilisateurs d’Hola ont, en réalité, été très peu informés au départ. D’autres critiques proviennent des vulnérabilités inhérentes à l’application Hola elle-même. En effet, des failles de sécurité ont démontré qu’il était possible pour un tiers délivrer des logiciels malveillants aux utilisateurs d’Hola. Le navigateur Hola a également été utilisé pour des attaques par déni de service distribué.

D’anonymat, en réalité Hola a fait main base sur l’intégralité des données personnelles de ses utilisateurs gratuits. Hola a d’ailleurs été banni en Russie en 2019.

Hola, bien qu’ayant très mauvaise réputation, continue d’avoir des utilisateurs et dans certains cas, n’hésite pas à recommander l’utilisation d’un service de VPN disposant de parc de serveurs spécifiques.

 

Parmi leurs recommandations VPN, on retrouve :

Compatible

Bande passante illimitée
+ de 5000 serveurs répartis dans 60 pays
Double VPN
Assistance 24/7
Compatible P2P
Option instantanée de connexion au serveur le plus rapide
Très rapide
Kill Switch
possibilité d’obtenir une IP exclusivement dédiée
Netflix, service de streaming, IPTV
Bloqueur des publicités et malwares

Note de la rédaction

Logo de Surfshark VPN

Compatible

Illimité
+ de 1700 serveurs répartis dans 63 pays
Whitelister
Assistance 24/7
Compatible P2P
Kill Switch
Blocage des publicités et malwares
Bon rapport qualité/prix
Netflix et autres services de streaming, IPTV
Sans logs
Option de tunnel

Note de la rédaction

Logo d'ExpressVPN en 1 couleur en hauteur

Compatible

Bande passante illimitée
+ de 3000 serveurs répartis dans 94 pays
fractionnement du tunnel
Assistance 24/7
Compatible P2P
Serveur de streaming dédiés
Très rapide
Kill Switch
DNS à connaissance nulle
Sans log
Fractionnement de Tunnel
Application routeur VPN
Netflix, HBO, Hulu, IPTV, services de streaming sécurisés

Note de la rédaction