VPN pour entreprise Zero Trust

Grâce au modèle stratégique de cybersécurité Zero Trust Network Access, les professionnels disposent d’angles d’attaques concrets pour dissimuler certains informations sensibles et certains accès de leur réseau pro. Comment cela se traduit t’il lorsqu’une entreprise fait appel à un fournisseur de VPN externe ?

Illustration : VPN Pro Zero Trust

Les meilleures pratiques en matière de sécurité en ligne peuvent être trompeuses, en général, car elles se résument à des opinions. La notion de Zero Trust n’étant pas encore parfaitement définie, les choses dépendent le plus souvent de votre prestataire.

Qu’est-ce que le modèle Zero trust (ZTNA) ?

Illustration : qu'est-ce que le concept Zero Trust ?Le modèle Zero Trust Network Access pourrait se traduire en français par les termes « accès au réseau sans aucune confiance ». Bien qu’apparaissant assez radical, l’approche Zero Trust est surtout un concept qui regroupe plusieurs préceptes afin d’assurer et de maintenir la sécurité des réseaux. Il ne s’agit pas d’un logiciel à proprement parler mais d’une série de recommandations à appliquer.

  • On suppose toujours que le réseau est hostile.
  • Des menaces externes et internes existent à tout moment .
  • L’emplacement du réseau ne détermine en rien sa fiabilité.
  • Chaque flux d’appareils et d’utilisateurs et de réseau doit être authentifié.

Si les tous premiers VPN externes pour entreprise remplissaient partiellement ces différentes règles. Ce n’est plus le cas depuis une pair d’années. La récente pandémie, l’augmentation des cas de cyberattaques, la montée en flèche les actes de piratage ont contraint les entreprises ainsi que les fournisseurs de passer à la vitesse supérieure en matière de sécurité réseau.

Pourquoi Le modèle Zero Trust est actuellement la seule réponse valable pour les professionnels ?

En plus du télétravail, les effectifs sont de plus en plus dispersés et certaines tâches sont régulièrement confiées à des sous-traitants et/ou à des indépendants. En conséquence, le périmètre traditionnel des réseaux d’entreprise s’est considérablement modifié, dépassant ainsi les limites physiques de leur propre structure, mais pas seulement. La quantité d’appareils des employés et les moyens de se connecter au réseau pro augmentent les risques. En conséquence, les zones propices aux cyberattaques externes et aux violations de données internes potentiellement dangereuses ont augmenté de manière exponentielle, ce qui a eu pour effet de rendre les dispositifs de sécurité traditionnels inadaptés dans leur forme actuelle. En dépit de ce qu’évoque son nom en français, le concept de Zero Trust s’applique aux utilisateurs de confiance. Pour les chefs d’entreprises, cela signifie que vous pouvez segmenter certaines zones du réseau avec un contrôle d’accès. Les administrateurs peuvent créer des équipes et regrouper les autorisations d’accès des utilisateurs en fonction des ressources dont ils ont besoin pour remplir leurs fonctions, ce qui permet de sécuriser davantage le réseau de l’entreprise. Un réseau dit Zero Trust est inaccessible aux entités extérieures et offre aux entreprises un meilleur contrôle sur qui voit et peut accéder à quoi. En conséquence, vous disposez d’une bonne une vue d’ensemble de l’activité sur le réseau de votre entreprise.

VPN reposant sur le modèle Zero Trust

Illustration : Logo NordLayer en vert

NordLayer

Gestionnaires de comptes dédiés
Authentification à deux facteurs
IP dédiée
Gestionnaire d’utilisateur
Option de camouflage
Assistance 24/7 dédiée
Plate-forme évolutive
Serveur dédié
Cloud VPN
Usage illimité

logo vyprVPN vertical

VyprVPN for business

Gestionnaire de compte spécifique Authentification à deux facteurs IP dédiée Gestionnaire d’utilisateur Protocole Chameleon™ Pare-feu NAT Assistance 24/7 dédiée Cloud VyprVPN Serveur dédié Usage illimité

Quels points importants pour un VPN externe Zero Trust ?

Les meilleurs VPN Zero Trust ont mis en place une check list de contrôle à l’intention des entreprises qui cherchent à mettre en œuvre leur propre modèle, sur la base des meilleures pratiques recommandées, vous trouverez :

  • La validation de l’identité de tous les utilisateurs par une authentification multifactorielle.
  • Un maintient obligatoire et régulier de tous les appareils qui excèdent au réseau de la société
  • Une observation et une surveillance approfondies des logs afin d’obtenir les données les plus précises possibles.
  • Imposez des limites à tout ce qui peut l’être. Les droits d’accès doivent être soigneusement accordés.

Bien que les défis de la mise en œuvre d’une architecture Zero Trust puissent sembler décourageants au début pour les entreprises qui cherchent à faire la transition, les aspects positifs compensent largement sur les aspects négatifs. La capacité à faire face aux divers menaces et autres fuites de données est accrue.

Par où commencer pour intégrer un modèle ZTNA dans son réseau ?

L’utilisation d’un VPN pour entreprise nouvelle génération avec un cloud chiffré est fortement recommandée. Les solutions dites légères proposées par certains antivirus ne suffisent malheureusement plus et beaucoup d’entrepreneurs en sont encore à utiliser Drive sans aucune autres précautions. Conçu pour être sans matériel et facilement évolutif, une solution VPN ZTNA Pro va beaucoup plus loin en répondant spécifiquement aux besoins des professionnels. Il s’agit d’une solution de sécurité d’accès réseau adaptative, conçue pour sécuriser les architectures réseau nouvelle génération.

Illustration : conf call

Comprendre les zones que vous protégez

 

Les réseaux d’entreprise ne sont pas des entités statiques mais se développent continuellement, ce qui les rend difficiles à définir, contrôler ou protéger de manière holistique. Vos administrateurs devraient plutôt déterminer où se trouvent les données, les applications, les actifs et les services les plus à protéger, plutôt que de cartographier l’ensemble du réseau. La description de cette surface de protection est la première étape.

 

Déterminer comment les applications interagissent sur votre réseau

 

Observez et enregistrez la manière dont des applications spécifiques interagissent entre elles. Même si vous ne disposez pas de toutes les informations, vos administrateurs auront une idée précise de l’endroit où des contrôles sont nécessaires. En comprenant le fonctionnement de vos systèmes, vous saurez où vous devez créer des contrôles d’accès. En d’autres termes, sachez ce que vous protégez avant détablir une architecture SASE.

 

Définissez votre architecture de Zero Trust

 

N’oubliez pas que les réseaux ne sont pas universels. En cartographiant la surface de protection de celui-ci, vous serez en mesure de définir l’architecture de votre modèle. L’étape suivante consiste à ajouter des mesures pour limiter l’accès à votre réseau pro sécurisé.

 

Maintenez les permissions de votre réseau

 

Documenter autant d’activités circulant dans votre environnement que vous le pouvez, est au premier plan de ce qui rend la confiance zéro efficace. Vos administrateurs peuvent utiliser ces données pour renforcer la sécurité de votre réseau Zero Trust en mettant en place des autorisations d’accès supplémentaires au fil du temps.

Share This