Quelle sécurité pour mes données personnelles quand je navigue sur Internet ?

Sécurité des données personnelles de son smartphoneDès l'instant ou vous vous connectez sur internet, vos données personnelles ne sont plus en sécurité. En effet, vos données de navigations sont directement siphonnées par votre fournisseur d'accès à internet. Votre activité se transforme en véritable livre ouvert. Rien n'empêche les FAI  de stocker et de revendre vos données d'utilisateurs à des entreprises. Vous devenez, bien malgré vous, un prospect, un client potentiel, une cible.

Les moyens de se protéger de telles pratiques sont malheureusement peu nombreux, puisque que sans fournisseur d'accès internet, toute navigation est impossible. L'utilisation d'un réseau privé virtuel (VPN) demeure la seule option fiable à ce jour.

Un VPN va, depuis votre ordinateur, acheminer toutes vos données personelles de navigation en les chiffrant à travers un tunnel sécurisé tout en remplaçant votre IP par celle que vous aurez choisi au préalable.

  VPN avec les meilleurs protocoles de sécurité

Compatible

Bande passante illimitée
+ de 5000 serveurs répartis dans 60 pays
Double VPN
Assistance 24/7
Compatible P2P
Option instantanée de connexion au serveur le plus rapide
Très rapide
Kill Switch
possibilité d'obtenir une IP exclusivement dédiée
Netflix, service de streaming, IPTV
Bloqueur des publicités et malwares

Lire la revue complète

Note de la rédaction

Compatible

Bande passante illimitée
+ de 2000 serveurs répartis dans 140 pays
Sans logs
fractionnement du tunnel
Assistance 24/7
Compatible P2P
Serveur de streaming dédiés
Très rapide
Kill Switch
Blocage des annonces
Netflix

Lire la revue complète

Note de la rédaction

Compatible

Illimité
+ de 4500 serveurs répartis dans 59 pays
Support technique par chat ou email en français
Compatible P2P
Sans logs
Kill Switch
Netflix, service de streaming, IPTV
Blocage des annonces via leurs serveurs
Bloqueur de malwares

Lire la revue complète

Note de la rédaction

Méthodes de chiffrements au service de la sécurité des données personnellesDepuis toujours les méthodes de chiffrements et de cryptographie fascinent. Découvrir et percer les mystères d'un message tenu secret grâce à un code préoccupe autant que de créer un code impossible à déchiffrer. De nos jours, l'efficacité d'un bon cryptage ne repose plus sur l'identification d'une clef, mais bien dans les temps de calcul et d'analyse requis pour décrypter le message. Pour faire simple, les clefs de codage sont connues, ce sont les ressources en matière de calcul qui sont insuffisantes pour décrypter les informations chiffrées.

A quand remonte vraiment le chiffrement "moderne" ?

Parmi les premières méthodes de chiffrement recensées et très connues de par le monde, il y a celle dite du « carré de Polybe ». Polybe était l'un des historiens grecs les plus connus de son époque (208 av. JC - 128 av. JC). Faisant parti d'une grande famille, il fut formé à la guerre et à la politique.

C'est vers 150 av.JC que Polybe décrit cette méthode de chiffrement. Assez simple de prime abord, elle consiste au départ à représenter les lettres de l'alphabet dans un tableau dont chaque ligne et chaque colonne sont numérotée de gauche à droite. Pour chiffrer un mot, il suffisait de trouver la paire de numéros correspondant à chaque lettre. Il est à noter que l'alphabet comportant 26 lettres, il n'était pas rare que certaines lettres partagent la même case, on retrouve par exemple de nombreux carrés de Polybe ou le I et le J fusionnent, parfois ce sont les X et les Z.

Cette méthode présentait l'avantage d'être simple et accessible à la compréhension du plus grand nombre puisque peu importe le sens de cryptage/décryptage, le processus était exactement le même. Dans sa forme la plus élémentaire, le carré de Polybe utilise toujours la même clef, pour ne pas dire aucune, les lettres sont placées dans leur ordre alphabétique et comme il s'agit d'un chiffrement par substitution mono-alphabétique, une simple analyse séquentielle suffit pour décoder un message.

Très utile dans la télégraphie, mais également dans les communications en mer, beaucoup de méthodes reposaient sur ce principe de façon à transmettre un maximum d'informations avec peu d'objets, torches, drapeaux, son. Le morse semble d'ailleurs très clairement s'apparenter à cette méthode.

la sécurité des données personnelles pouvait se faire à l'aide d'un carré de PolybeComment rendre plus complexe le chiffrement à l'aide d'un carré de Polybe ?

Afin de complexifier ce processus de chiffrement, le carré de Polybe a connu au fil du temps des améliorations assez notables. L'ajout d'une clef à été le moyen le plus efficace de renforcer le procédé. Le principe est assez simple, une fois la clef choisie (un mot), il suffit d'ajouter chacune des lettres sans répétition, au début du carré.
Une autre variante consiste à agrandir la taille du carré et de le passer à 36 cases par exemple, de sorte que l'on puisse y inclure des chiffres et empêcher la fusion de certaines lettres.
Parmi les variantes visant à complexifier d'avantage cette méthode de chiffrement, la plus importante est celle qui inclus des chiffres et des symboles. Ainsi, il devient possible de crypter des choses beaucoup plus actuelles et complexes comme les adresses mails par exemple. Par ailleurs, avec un carré comprenant 64 cases, le risque de confusion est presque inexistant.
Pour rendre l’analyse fréquentielle de décryptage encore plus difficile à réaliser, il existe également la méthode par permutation, par exemple un S peut être chiffré 43 ou 34.

Si le carré de Polybe n'est plus utilisée pour concevoir les méthodes de chiffrement actuels (E2EE), il a très largement contribué à la création de bon nombre de systèmes de cryptage pour la sécurité des données personnelles à travers l'histoire et partout dans le monde.

Parmi les origines des méthodes de chiffrement, découvrez le codage Enigma et la Pierre de Rosette

A lire également : La vitesse des protocoles VPN expliquée simplement.