document.addEventListener("DOMContentLoaded", function(event) { var classname = document.getElementsByClassName("atc"); for (var i = 0; i

Mozilla VPN : Avis

par | 17 Mai 2021 | Dossier

Après la sortie depuis juillet 2020 de Mozilla VPN aux Etats Unis, au Royaume-Uni, à Singapour, en Malaisie, au Canada et en Nouvelle-Zélande, c’est maintenant en France et en Allemagne que le VPN de la fondation est disponible. Durant ces derniers mois, il n’était possible que de s’inscrire sur liste d’attente, ce n’est plus le cas à présent. Découvrons Mozilla VPN.

De quoi parle t’on exactement ?

Illustration : Mozilla VPN

Mozilla VPN©

Il est parfois difficile de s’y retrouver au milieu des offres de réseau privé virtuel liées à des navigateurs. En effet, on distingue deux types de VPN, les extensions de navigateurs telles que Mozilla Firefox Private Network et celles proposées par différents fournisseurs et une application VPN à part qui s’installe indépendamment et chiffre l’intégralité de votre trafic Internet peu importe ce que vous utilisez pour naviguez.

Le navigateur le plus connu proposant un VPN est Opera. S’apparentant d’avantage à un proxy amélioré, le VPN Opera ne couvre malheureusement pas tous les besoins des utilisateurs et sa politique en ce qui concerne les données demeure, à ce jour, encore assez floue. Dans le cas de Mozilla VPN, c’est bel et bien un produit à part entière.

Salué pour ses nombreux efforts en matière de vie privée, Firefox, le navigateur Open Source de la fondation Mozilla est déjà doté de nombreuses fonctionnalités visant à améliorer la confidentialité et la sécurité en ligne.

Dans la même veine et avec la même philosophie, Mozilla VPN est également Open Source, son code est consultable et disponible sur Github.

Que propose Mozilla VPN ?

Totalement indépendant du navigateur, Mozilla VPN propose des applications pour Windows 10 (64 bits uniquement), macOS (10.15 et plus), iOS (13.0 et plus), Android (version 6 et plus) et Linux (Ubuntu seulement). Les grands oubliés sont les smartTV/boitiers IPTV ainsi que les routeurs.

Ce nouveau VPN s’appuie sur le réseau de serveurs de Mullvad, un VPN Open Source suédois. Le parc se compose de 750 serveurs répartis dans plus de 30 pays. Mozilla VPN est dans la norme et utilise le chiffrement de haut niveau AES-256.

Le VPN de la fondation a tout misé sur la vitesse et opère uniquement avec WireGuard®*. En effet, ce protocole Open Source se distingue avec sa toute petite base de code. Elle comprend environ 4 000 lignes. Cela présente l’avantage de le rendre moins exposé aux attaques, d’être plus rapidement audité et d’être très rapide. Bien que toujours en cours de développement, WireGuard® se destine à terme essentiellement aux utilisateurs de VPN mobiles. En effet, si l’appareil connecté change d’interface réseau, la connexion restera tant que le client continuera à envoyer des données authentifiées au serveur.

Logo de WireGuard®

Wireguard® n’est malheureusement pas sans défaut et bien que certains fournisseurs de VPN tel que NordVPN avec NordLynx ont parfaitement réussi à l’intégrer, certains opérateurs comme ExpressVPN se sont montrés plus frileux.

La raison en est simple. Par défaut, Wireguard enregistre les adresses IP connectées sur le serveur. Elles sont sauvegardées indéfiniment, ou jusqu’à ce que le serveur soit redémarré. La question de la conservation des logs est une des principales préoccupations. Précisons également qu’au départ, ce protocole n’a pas été conçu pour assurer une navigation anonyme, mais pour sécuriser rapidement un réseau.

La présence d’Open VPN aurait vraiment été bienvenu.

Quelles fonctionnalités ?

Malheureusement assez peu.

Mozilla VPN propose sur toutes ses applications un Kill Switch. C’est un système de sécurité qui coupe automatiquement la connexion internet au cas où la liaison VPN serait défaillante. Cela permet d’éviter les fuites de données et d’être informé si le VPN n’est plus actif.

Illustration : Kill switch, arrêt d'urgence VPN

D’après le retour de nombreux internautes via Google Play Store la connexion n’est pas toujours très stable. Il est difficile, à ce jour, de déterminer si les serveurs sont souvent saturés ou si c’est le Kill Switch qui est un peu zélé.

Le split tunneling est également disponible (mais uniquement sous Android), il permet de créer une liste blanche pour les sites et applications qui ne passent pas par le RPV.

Mozilla VPN ne propose rien en protection contre l’analyse des paquets de données en profondeur. En effet, il n’y a pas de mode camouflage. Cela signifie que votre VPN sera régulièrement détecté par de très nombreux sites y compris les plates-formes de streaming. En termes simples, n’espérez pas accéder systématiquement à la bibliothèque de Netflix US avec Mozilla VPN.

Illustration : Interface de Mozilla VPN

Sur le papier, le VPN de la fondation autorise jusqu’à 5 appareils en simultané. En réalité, c’est un peu plus compliqué que cela. En effet, chaque appareil devra être enregistré et visible sur votre compte. Pour en insérer un nouveau (au delà de 5), vous devrez en supprimer 1 et en créer un autre.

Ce procédé est extrêmement rare et particulièrement surprenant quand on sait que la plupart des VPN pour plusieurs appareils n’exigent pas d’enregistrement particulier. Le téléchargement et l’installation des applications sont illimités. L’application vous rappellera simplement à l’ordre si vous dépassez le nombre autorisé de connexion au VPN.

Mozilla VPN est-il un VPN sans log ?

Tout comme Opera VPN, la question de la politique de confidentialité chez Mozilla VPN est sujet à beaucoup d’interrogations. S’il est annoncé sur le site officiel que ce nouveau fournisseur de réseau privé virtuel sécurise les données de ses utilisateurs. Un certain nombre d’informations sont toutefois collectées à la création d’un compte Mozilla, votre adresse e-mail, langue, adresse IP, configuration matérielle et OS, mais pas seulement.

La liste des données collectées demeure assez floue. Vous pouvez en consulter une partie dans la politique de confidentialité du VPN.

Comme déjà évoqué, le réseau de serveurs sur lequel repose Mozilla VPN s’appuie intégralement sur Mullvad. Bien que fiable et transparent, cette société constitue un fournisseur tiers.

Certaines rumeurs indiqueraient un prochain audit de sécurité indépendant pour Mozilla VPN.

Quel est le prix de Mozilla VPN ?

Au vu des services proposés et du peu d’applications disponibles, il est cher.

Illustration : prix de Mozilla VPN

Son offre s’articule autour de 3 options de durées.

  • Il faut compter 9,99 € pour 1 mois sans engagement.
  • L’abonnement prépayé de 6 mois est à 41,94 € soit 6,99 € le mois.
  • Pour une durée d’1 an, l’abonnement est facturé 59,88 € soit 4,99€ le mois.

Les tarifs pratiqués, par rapports aux options proposées, sont assez élévés. A titre de comparaison, l’abonnement d’une durée de 6 mois chez CyberGhost est à 32,34 € soit 5,39 € le mois. Pour ce montant, vous avez accès à un parc de plus de 7200 serveurs, des installations et des téléchargements illimités de toutes leurs applications (SmartTV et routeurs compris), 7 connexions simultanées sans avoir a enregistrer vos appareils, un large choix de protocole, les extensions VPN pour navigateurs, etc.

Il existe beaucoup mieux pour moins cher !

Les tarifs pratiqués, par rapports aux options proposées, sont assez élévés. A titre de comparaison, l’abonnement d’une durée de 6 mois chez CyberGhost est à 32,34 € soit 5,39 € le mois. Pour ce montant, vous avez accès à un parc de plus de 7200 serveurs, des installations et des téléchargements illimités de toutes leurs applications (SmartTV et routeurs compris), 7 connexions simultanées sans avoir a enregistrer vos appareils, un large choix de protocole, les extensions VPN pour navigateurs, etc.

Illustration : CyberGhost prix Septembre 2021

Mozilla VPN : Avis

C’est encore un peu tôt à ce stade. Voyez ce dernier paragraphe comme un compte rendu préliminaire plutôt que comme une critique finalisée.

La déception est à la hauteur de la longue attente et des annonces marketing. En effet, loin de proposer un produit complet et abouti, Mozilla VPN a encore beaucoup de choses à améliorer. Son parti-pris concernant un protocole unique, est sans doute ce qui nous aura le plus surpris.

Entendons-nous bien, WireGuard® est un très bon protocole, mais un peu plus d’options aurait été très fortement appréciées.

Au regard de ce que propose les meilleurs VPN en place depuis plusieurs années, le réseau privé virtuel de Mozilla fait pale figure. Avec leur expérience, on aurait pu imaginer bien plus de fonctionnalités.

 

* WireGuard est une marque déposée de Jason A. Donenfeld.

Pin It on Pinterest

Share This