document.addEventListener("DOMContentLoaded", function(event) { var classname = document.getElementsByClassName("atc"); for (var i = 0; i

Comment savoir si j’ai été piraté ?

Vous êtes-vous déjà demandé comment savoir si vous avez été piraté ? Certains imaginent les hacks comme des écrans noirs qui nous empêchent de faire quoi que ce soit. Ce n’est pas toujours le cas. Les pirates ne veulent pas qu’il soit évident qu’ils ont infecté vos appareils. L’idée, c’est que les victimes ne réagissent pas ou trop tard. Pour vous assurer que vous êtes prêt à faire face à toute tentative de piratage, cet article vous montre les signes à surveiller. Antivirus et VPN peuvent vous aider dans pas mal de cas, mais c’est à vous d’être vigilent.

Illustration : Piratage informatique

Qu’est-ce que le piratage ?

Le piratage (hacking) est un acte qui consiste à saisir ou à détruire des données non-autorisées d’un système ou d’un appareil. Il peut s’agir d’adresses électroniques, de mots de passe, de données de cartes de crédit et d’autres informations personnelles identifiables.

Les tentatives de piratage évoluent au même rythme que la technologie. Passons en revue certains signes d’alerte courants indiquant que vos données ont été altérées, afin que vous puissiez les reconnaître plus facilement.

Illustration : vous avez été hacké

Les signes qui vous aideront à repérer une cyberattaque

Il n’y a pas de fumée sans feu. Sans être particulièrement attentif, plusieurs signes vous indiqueront que vous être victime d’un piratage.

Votre appareil ralentit soudainement sans raison.

Vous pourriez être victime de cybercriminalité si votre ordinateur est devenu lent tout d’un coup. Vos applications mettent plus de temps à démarrer, votre appareil met une éternité à démarrer, et vous n’avez rien fait de différent.

Vos contacts reçoivent des messages texte inhabituels de votre part.

Si quelqu’un vous dit qu’il continue à recevoir des messages étranges de votre part, c’est un signal d’alarme. Les pirates peuvent utiliser des applications sur votre appareil pour envoyer des messages à vos contacts. Généralement, les messages contiennent des liens vers des sites web malveillants qui infectent votre appareil avec des virus. De cette façon, les pirates utilisent le fait que vos amis vous font confiance pour augmenter les chances que les gens ouvrent leurs liens. C’est ce que l’on appelle de l’ingénierie sociale.

Vous êtes bombardé de publicités après avoir installé un nouveau logiciel.

Il est parfois difficile de reconnaître un logiciel infecté, car les pirates font tout leur possible pour le faire passer pour légitime. Vous devez donc rechercher des signes extérieurs. Si vous êtes bombardé de publicités inhabituelles et d’applications étranges après avoir installé un jeu ou un software gratuit, il y a de fortes chances que vous ayez été piraté. Méfiez-vous de certains bloqueurs de publicité dont vous n’avez jamais entendu parler.

Vous recevez des notifications concernant des tentatives de connexion.

Si vous recevez des notifications concernant des tentatives de connexion suspectes, c’est une indication claire que quelqu’un essaie d’accéder à vos informations personnelles. Même si une tentative ne signifie pas toujours que le pirate a réussi, c’est un signe dont il faut s’inquiéter. Si vous agissez rapidement, vous pouvez forcer un pirate à partir avant qu’il n’ait la possibilité de faire des dégâts. Prenez ces notifications au sérieux.

Votre appareil installe un logiciel que vous n’avez pas autorisé.

Si votre appareil installe un logiciel que vous n’avez pas autorisé, c’est également un signe de piratage. Vous avez remarqué un nouveau logo sur votre bureau ou une nouvelle application qui prend de la place sur votre téléphone ? Soyez vigilant. Si vous ne la reconnaissez pas, vous ne devriez pas l’avoir.

Vos recherches sur Internet sont redirigées.

Bienvenue dans la quatrième dimansion ! Il y a de fortes chances que votre moteur de recherche soit infecté par un logiciel malveillant si vous observez un comportement étrange de sa part. Par exemple, vous êtes redirigé vers des pages que vous ne recherchiez pas ou votre moteur de recherche a soudainement un aspect différent. Pour remédier à cela, réinitialisez complètement les paramètres de votre navigateur.

4 façons dont les pirates peuvent compromettre vos comptes et vos appareils

Les pirates peuvent s’attaquer à vos comptes ou à vos appareils de plusieurs manières différentes. Voici ce à quoi vous devez faire attention.

Piratage du téléphone

Avez-vous déjà pensé à la quantité d’informations personnelles que vous conservez sur votre téléphone ? Avoir vos données à portée de main est pratique, mais pas seulement pour vous. C’est également pratique pour les pirates informatiques.

Exemple de piratage de téléphone :

Faux WAP (Wireless Access Point) : Une cyberattaque lorsqu’un pirate crée un faux point Wi-Fi et le déguise en un vrai point public (par exemple, « Starbucks »). Lorsque vous vous connectez à ce Wi-Fi avec votre téléphone, les pirates peuvent modifier les connexions Internet et vous obliger à télécharger des logiciels infectés sur votre appareil.

Signes que votre téléphone pourrait être piraté :

Utilisation inhabituelle des données
Le téléphone redémarre de façon aléatoire.

Piratage de l’ordinateur

Le piratage informatique peut être assez dangereux car il prend de nombreuses formes différentes qui ne sont pas toujours apparentes. Si vous voulez rendre la vie plus difficile aux pirates, vous devez apprendre à reconnaître les signes.

Exemple de piratage informatique :

Les malwares sont des logiciels malveillants qui tentent d’infecter votre appareil. Il peut se faufiler sur votre appareil lorsque vous visitez des sites infectés ou téléchargez des logiciels gratuits à partir de sources inconnues. Les pirates peuvent ensuite utiliser ce logiciel malveillant pour contrôler votre ordinateur par un accès à distance.

Signes que votre ordinateur pourrait être piraté :

Des pop-ups étranges dont vous ne pouvez pas vous débarrasser
L’ordinateur ralentit sans raison apparente.

Piratage d’e-mails

Vos informations d’identification peuvent avoir été compromises lors d’une violation des données d’un site Web que vous avez utilisé une fois. Il est alors très facile pour les pirates d’accéder à vos e-mails ou à votre compte Google. Mais même si vos informations d’identification n’ont pas été divulguées, les pirates trouvent des moyens d’y accéder.

Exemple de piratage de messagerie :

Phishing : Une attaque qui tente d’attirer vos informations d’identification sans rien changer sur votre appareil. Les pirates envoient de faux courriels ou textos prétendant que vous devez vous reconnecter à vos comptes en ligne. Ils joignent ensuite de faux sites web trafiqués et volent les informations d’identification que vous avez utilisées. Si vous utilisez le même mot de passe partout, ils peuvent alors se connecter à votre messagerie.

Signes que votre compte de messagerie pourrait être piraté :

Activité inhabituelle sur votre compte
Tentatives de connexion qui ne sont pas de vous.

 

Le piratage des médias sociaux

Vous avez probablement vu des célébrités tweeter des liens étranges après avoir été piratées. Non seulement leurs comptes sont compromis, mais les pirates utilisent ensuite ces comptes pour tenter d’infecter encore plus de personnes. Et ils ne ciblent pas seulement les célébrités. Tout le monde peut se faire pirater en cliquant sur des liens peu visibles sur les médias sociaux.

Exemple de piratage des médias sociaux :

Le vol de cookies : Une attaque qui permet aux pirates d’utiliser les cookies pour détourner votre session active même s’ils n’ont pas vos informations d’identification. Ils peuvent alors utiliser votre session active pour publier des liens malveillants à l’intention de vos adeptes ou voler des données que vous souhaitez garder privées.

Signes à surveiller :

Des publications sur vos comptes dont vous n’êtes pas l’auteur
Des messages étranges envoyés à vos amis et followers.

J’ai été piraté, que faire ?

Toutes les attaques de pirates informatiques ne sont pas égales. En fonction de la gravité de  cemme-ci, vos actions seront différentes. Voici quelques conseils qui vous aideront à reprendre le contrôle de votre sécurité numérique :

Changez immédiatement vos mots de passe. Rendez-les également uniques. De nombreuses personnes utilisent le même mot de passe pour tout, ce qui permet aux pirates d’accéder facilement à d’autres comptes en ligne qui n’ont pas subi de violation. Envisagez d’utiliser un gestionnaire de mots de passe. Ainsi, vous n’aurez pas à retenir vous-même des tonnes de mots de passe compliqués.

Prenez contact avec l’entreprise qui a créé votre compte, par exemple Facebook si il s’agit d’un piratage de réseau social. Chaque entreprise a sa propre politique dans de tels cas. Vous pouvez trouver le processus de récupération de compte de différentes entreprises en effectuant une simple recherche sur Google (si bien sur vous pouvez la faire). Les mesures que vous devez prendre diffèrent selon votre situation.

Réinstallez votre système d’exploitation. Il est essentiel de nettoyer votre appareil et de le réinstaller si vous voulez vous débarrasser des programmes non autorisés et des logiciels malveillants.

Surveillez de près votre compte bancaire. Faites attention aux achats frauduleux effectués en votre nom et, en fonction de la gravité de l’attaque, bloquez votre compte jusqu’à ce que vous ayez géré la situation.

 

En un mot commençant, ALERTER ! Ne rester pas seul avec vos difficultés informatiques, cela peut arriver à n’importe qui.

Comment éviter le piratage et garder le contrôle ?

Les pirates peuvent pénétrer votre réseau à partir des failles de sécurité omniprésentes dans notre société. On appelle cela un vecteur d’attaque.

Utilisez l’authentification à deux facteurs.

La 2FA introduit des étapes supplémentaires dans le processus de connexion, ce qui rend plus difficile pour les attaquants potentiels de deviner vos mots de passe et de prendre le contrôle de vos comptes.

Recherchez régulièrement les virus sur votre appareil.

Si vous n’utilisez pas de logiciel antivirus, vous devriez absolument le faire. Il s’agit d’un excellent outil de prévention qui fonctionne en arrière-plan et vous avertit lorsque quelque chose semble anormal.

Maintenez votre système d’exploitation et vos logiciels à jour.

Vous devez maintenir votre logiciel à jour, non seulement parce que les développeurs ont ajouté de nouveaux emojis, mais aussi en raison des fonctions et des correctifs de sécurité. Les mises à jour sont le fondement même du bon fonctionnement d’un antivirus. Sans quoi, les listes de malware ne sont pas actualisées.

Évitez les réseaux Wi-Fi non-protégés.

Veillez à ne pas aller vérifier le solde de votre compte bancaire ou vos e-mails professionnels sur des réseaux non protégés. Utilisez les données mobiles ou activez un VPN si vous ne pouvez pas éviter d’utiliser le Wi-Fi public pour accéder à des informations personnelles.

Utilisez un VPN.

N’oubliez pas que les pirates recherchent souvent votre adresse IP. Un service VPN permet à la fois de la cacher et de crypter votre trafic Internet. Il est donc plus difficile pour les pirates d’accéder à vos informations et appareils sensibles.

 

Installez un antivirus.

On ne le dira jamais assez, un bon antivirus vous met à l’abri des attaques les plus courantes. Il ne vous protègera pas toujours de l’ingénierie sociale mais, balayera suffisamment large pour vous garantir une bonne couverture comme les malwares.

 

Personne ne peut vous garantir une sécurité à 100 % sur l’internet, mais une bonne cyberhygiène (création de mots de passe forts et uniques, installation d’un logiciel antivirus, surveillance de vos courriels, utilisation d’un VPN) vous mettra déjà bien à l’abri.

Pin It on Pinterest