document.addEventListener("DOMContentLoaded", function(event) { var classname = document.getElementsByClassName("atc"); for (var i = 0; i

7 façons de prévenir les violations de données dans votre entreprise

par | 4 Juin 2022 | Sécurité

Depuis 2016, les violations de données dans le monde se chiffrent à plus d’un milliard par an. Malgré cela, la plupart des entreprises et des particuliers sont toujours équipés du strict minimum en matière de mesures de sécurité. Les antivirus ne suffisent plus et les solutions VPN professionnelles sont encore trop peu utilisées par méconnaissance et par manque d’habitude. Voici 7 façons de prévenir une violation de données dans votre entreprise.

Qu’est-ce qu’une violation de données ?

Les violations de données désignent toute situation dans laquelle une personne accède sans autorisation à des données sensibles qui ne lui appartiennent pas. Le plus souvent, ces violations résultent malheureusement d’une erreur humaine.

Il ne s’agit pas toujours d’actes de malveillance. Parfois, c’est simplement de la négligence.

Comment les violations de données se produisent-elles ?

Une violation de données se produit lorsque des informations sensibles sont divulguées. Les raison possibles sont multiples :

  • Des combinaisons de mots de passe faibles et faciles à deviner
  • Des informations d’identification volées par des intervenants extérieurs
  • Des équipes chargées de la sécurité des données qui ne parviennent pas à chiffrer les données
  • Des appareils perdus ou volés qui ont accès aux données
  • Des collaborateurs qui laissent échapper des informations

Dans le cadre d’une entreprise, la plupart des violations de données sont dues au fait que quelqu’un a divulgué des informations sensibles au mauvais endroit et au mauvais moment. En fait, près de 85 % des violations de données sont accidentelles.

Les pirates informatiques travaillent pour accéder à des données confidentielles, généralement par les moyens suivants :

Hameçonnage (phising) : C’est une tactique d’ingénierie sociale destinée à vous faire croire qu’un message que vous recevez provient d’une source légitime. Elle repose le plus souvent sur la peur.

Attaque par force brute : Méthode par laquelle un logiciel malveillant soumet tous les mots de passe possibles dans l’espoir de deviner le vôtre. Les personnes qui utilisent des informations publiques identifiables sont plus susceptibles d’en être victimes. Par exemple, le nom de votre animal de compagnie et/ou votre date de naissance font un mot de passe terriblement faible.

Les logiciels malveillants : Logiciel malveillant ou malware qui infecte vos appareils pour recueillir des informations sensibles. Les exemples incluent les enregistreurs de frappe qui recherchent explicitement les numéros de sécurité sociale.

Picto : Antivirus fonctionnement

S’il est utile de savoir d’où viennent les failles de sécurité, ce n’est que la moitié du chemin.

7 façons de prévenir les violations de données

Il existe au moins 7 mesures à prendre pour protéger votre entreprise contre les violations de données. La plupart de ces conseils s’appliquent même si vous n’avez pas de société.

Utilisez un VPN d’entreprise

Les VPN pour entreprise sont conçus pour protéger vos données. Ils permettent aux entreprises de créer des bureaux distants sécurisés pour leurs employés. Une fois connectée, votre équipe peut accéder en toute sécurité aux ressources sur site et dans le Cloud, de n’importe où et à tout moment, avec une protection fiable des données.

Les réseaux privés virtuels cryptent vos données. Votre réseau pro sera difficilement piratable. Les VPN masquent votre adresse IP. Les tiers ne peuvent donc pas identifier votre emplacement, localiser votre réseau ou accéder à vos données. Vous connexions passent par des serveurs ultra sécurisés dédiés aux professionnels.

Illustration : VPN entreprise

Établir une politique de confidentialité

Une bonne politique de confidentialité indique aux employés les données qu’ils peuvent et ne peuvent pas apporter en dehors du lieu de travail.

La plupart des personnes ne pensent pas à ce qui peut arriver si des informations confidentielles sont exposées. C’est pourquoi beaucoup de personnes collectent et diffusent des données sensibles par accident.

Vous pouvez également inclure des programmes de gestion des risques liés aux fournisseurs si vous travaillez avec des tiers. De cette façon, vous pouvez assurer la sécurité de vos données à différents niveaux, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de votre organisation.

Limiter l’accès aux informations confidentielles

Les entreprises bien équipées sur le plan technologique savent que la plupart des données ne doivent être conservées qu’en cas de nécessité. Elles veillent donc à ce que leurs collaborateurs n’aient pas accès aux données qui ne sont pas essentielles à leur travail.

Veillez à mettre en place une authentification multifactorielle pour les parties qui ont accès à ces informations. Grâce à elle, vous pouvez identifier quand et comment les personnes accèdent aux données, décourageant ainsi par la difficulté.

Illustration : Picto accès réseau professionnel sécurisé

Évitez la thésaurisation des données

La thésaurisation des données se produit lorsque vous avez du mal à vous débarrasser des données. En effet, même si la crainte de perdre des données est réelle, vous n’avez pas besoin de tout garder.

Le fait de ne jamais effacer ses données personnelles augmente les risques d’exposition. Le vol d’informations périmées est l’une des nombreuses raisons pour lesquelles les violations de données sont aussi fréquentes.

Assurez-vous que les audits de sécurité réguliers incluent également la suppression des données inutiles. En ne conservant que ce dont vous avez besoin, vous réduisez les risques.

Gérer les appareils portables

Les appareils portables sont parmi les principaux responsables des failles de sécurité chez les professionnels.

Les smartphones, les clés USB, les tablettes, les ordinateurs portables et divers dispositifs Bluetooth laissés sans surveillance peuvent constituer une ouverture facile pour les pirates. Protégez toujours vos appareils avec des mots de passe forts. Laissez également tomber les Clefs USB et optez pour un cloud sécurisé chiffrés.

Maintenez les logiciels de sécurité à jour

On ne le dira jamais assez ! Aussi ennuyeuses que puissent être les fenêtres pop-up de mise à jour, elles contiennent généralement des correctifs pour diverses failles de sécurité. Il est donc préférable de ne pas les éviter.

Prenons l’exemple de la violation de 1,6 million de comptes WordPress. Après la découverte de la faille, de nombreuses entreprises ont proposé des correctifs rapides pour divers thèmes et outils. Malgré cela, des centaines de milliers de sites Internet ont souffert de l’exposition de leurs données parce qu’ils n’ont pas vérifié les informations. Si les hébergeurs et les administrateurs de site surveillaient la situation, ils seraient probablement en mesure de limiter une violation de données.

Maintenez votre logiciel de sécurité à jour. Il est beaucoup plus facile de prévenir les violations de données que d’y faire face après coup.

Sensibilisez vos collaborateurs

Il est important d’informer les employés sur les données qu’ils peuvent ou ne peuvent pas emporter chez eux. Mais s’ils ne savent pas comment et pourquoi ils doivent le faire, toutes vos tentatives de sensibilisations ne serviront à rien. Le télétravail a augmenté le nombre de fuites de données depuis 2020.

Informez les employés sur les données qu’ils peuvent et ne peuvent pas emporter hors du lieu de travail. Les violations de données se produisent également en dehors des heures de travail.

Pin It on Pinterest

Share This