document.addEventListener("DOMContentLoaded", function(event) { var classname = document.getElementsByClassName("atc"); for (var i = 0; i

Faut-il utiliser le navigateur Safari ?

par | 14 Nov 2022 | Protection et vie privée

Préinstallé et se présentant comme navigateur par défaut sur tous les appareils Apple, Safari est un navigateur natif qui présente beaucoup d’avantages pour son utilisateur. Très stable, il utilise moins de RAM, dispose de protections avancées en matière de confidentialité, le tout dans une interface épurée.

Faut-il utiliser le navigateur Safari ? Oui et non, ce n’est pas une option pour tout le monde. Par exemple, les fonctionnalités d’autres navigateurs peuvent être plus intéressantes pour certains Internautes. En outre, le navigateur Safari n’a que peu d’intérêt si vous n’utilisez pas plusieurs produits de la marque à la pomme.

Comment le navigateur Safari se démarque des autres ?

Lancé en 2003, le navigateur Safari est le navigateur natif d’Apple que l’on trouve sur iOS et macOS. L’un de ses principaux atouts est sa forte intégration avec l’intégralité de tout l’écosystème Apple. Par exemple, il peut utiliser iCloud pour ses fonctions de synchronisation.

Comme la plupart de ses concurrents, Safari propose la navigation privée et offre une grande sécurité et plus de confidentialité en ligne.

Pour la sécurité, il exécute les sites Web dans un espace confiné, ce qui signifie que les appareils ne seront pas compromis par des scripts malveillants. Il dispose également d’une fonction de prévention intelligente du suivi, qui minimise le suivi des utilisateurs.

Cependant, le navigateur Safari présente certains inconvénients par rapport à Mozilla Firefox ou Google Chrome. Son manque de personnalisation par le biais d’extensions de navigateur peut frustrer sur le long terme.

Illustration : présentation du navigateur Safari

©Apple

Attention toutefois, certains sites ne s’affiche pas correctement dans Safari.

Le navigateur Safari a récemment franchi le cap des 1 milliard d’utilisateurs dans le monde. Cette tendance illustre le fait que de plus en plus de personnes choisissent de naviguer via Safari. Cependant, il est préinstallé dans les produits Apple et que nous sommes de plus en plus fainéants, cette arrivée automatique peut contribuer à l’augmentation globale d’internautes qui utilisent Safari.

Veuillez également noter que contrairement à la croyance populaire, Safari n’est pas doté d’un VPN gratuit mac intégré, il s’agit d’un relais privé qui envoie le trafic à travers plusieurs relais. Il n’est disponible que pour les abonnés à iCloud+.

Pourquoi choisir le navigateur Safari pour macOS et iOS ?

Si certains utilisateurs sont encore réticents à l’égard de Safari, celui-ci s’est révélé très utiles pour les utilisateurs d’Apple. Ils apprécient la synchronisation des onglets, des sites Web favoris et des signets sur tous leurs appareils. Il s’agit donc probablement du meilleur choix pour les utilisateurs possédant plusieurs produits de la firme à la pomme. Peu importe votre appareil, vous retrouverez toujours votre navigateur à l’identique.

Apple Pay accroît également la facilité des achats en ligne via le navigateur Safari. Vous pouvez effectuer cette vérification via Touch ID sur Mac, Apple Watch ou iPhone. Toutefois, Apple Pay pourrait bientôt étendre son champ d’action au-delà de Safari.

Peut-on installer le navigateur Safari sur Windows ou Linux ?

Malheureusement, Safari est lié à son écosystème Apple. Ainsi, les utilisateurs de systèmes d’exploitation différents n’auront pas le plaisir d’essayer le navigateur Safari. Toutefois, si les versions plus récentes de Safari ne sont pas disponibles, il existe une solution de contournement. (non recommandée)

Illustration : Tux, la mascotte de Linux

Les utilisateurs peuvent installer d’anciennes versions de Safari sur Windows, mais cela peut poser des problèmes de compatibilité et de sécurité. En outre, si le navigateur Safari présente de nombreux avantages, son fonctionnement n’a rien de révolutionnaire en soi.

Avantages de l’utilisation de Safari

Le navigateur Safari est un concurrent de taille pour devenir votre navigateur par défaut.

  • Le suivi intersite est bloqué : Ce type de suivi signifie que les entreprises suivent les activités des utilisateurs sur Internet. Le navigateur Safari vous permet d’activer une protection contre cette pratique. Les cookies sont supprimés, sauf si les internautes interagissent avec des fournisseurs de contenu tiers comme des sites de première partie.
  • Relais privé : Ce relais privé n’est disponible que pour les abonnés à iCloud+.
  • L’écosystème Apple : Safari complète votre utilisation des autres produits Apple, c’est d’ailleurs ce qui a toujours fait la force de la marque à la pomme, des applications conçu spécifiquement pour parfaiement fonctionner entres elles.
  • Efficacité énergétique : Le navigateur Safari a besoin de peu de ressources systèmes. Attention, si Safari utilise moins de RAM que Chrome, Firefox peut être un peu plus léger.
  • Exécution de sites Web en milieu confiné : L’exécution de certains sites Web en dehors du navigateur peut empêcher les appareils d’être endomagés par des scripts malveillants.
  • Lutte contre l’empreinte digitale du navigateur : Le navigateur Safari empêche la prise d’empreintes en révélant une version simplifiée de la configuration de votre système.

Inconvénients de l’utilisation de Safari

Safari n’est pas non plus le rempart ultime contre les menaces numériques ou les atteintes à la vie privée. De nombreuses failles de sécurité ont déjà été mises en avant, mais ce n’est pas tout.

 

  • Compatibilité limitée : Safari est strictement disponible sur les produits Apple. Ainsi, si vous utilisez Windows ou Android, ce navigateur est indisponible.
  • Problèmes avec les fonctions axées sur la confidentialité : Certaines fonctions du navigateur Safari peuvent ne pas être aussi privées qu’annoncé. Par exemple, la fonction de prévention intelligente du pistage a parfois des difficultés à remplir son rôle d’arrêt du pistage intersite.
  • Absence de plugins : Très peu d’addon, Safari prend en charge certaines extensions disponibles sur l’App Store. Cependant, leur nombre est très restreint.
  • Code à source fermée : L’avantage des navigateurs à code source ouvert est que les utilisateurs peuvent modifier leur code en fonction de leurs besoins individuels. En outre, un navigateur Open-Source permet aux programmeurs extérieurs à l’entreprise de trouver plus facilement les erreurs ou les vulnérabilités.
  • Sites web qui ne s’affichent pas : Malheureusement, certains sites web ne fonctionnent pas avec Safari. C’est parce que Safari utilise WebKit, qui est moins populaire que le moteur chromium.

illustration : Logo WebKit

Autres conseils pour une navigation sécurisée et privée avec Safari

Bien que relativement bien protège contre de nombre tiers, beaucoup d’informations sont transmises à Apple quoi que vous fassiez, c’est l’un des inconvénients des écosystèmes complet. Pour limiter les dégâts, voici ce que vous pouvez faire.

  • Ajustez les paramètres par défaut du navigateur : Il est utile de consulter les paramètres du navigateur Safari et d’apporter les modifications appropriées. Par exemple, choisissez un moteur de recherche qui respecte votre vis privée comme DuckDuckGo ou Startpage par exemple. Cependant, certains navigateurs sont dotés de paramètres plus conviviaux, tandis que d’autres nécessitent plus d’ajustements.
  • Désactivez la fonction de remplissage automatique : Remplir des formulaires en ligne en quelques secondes peut être pratique. Mais une approche plus sûre empêche les navigateurs d’enregistrer les données saisies dans les formulaires.
  • Refusez les cookies de suivi : Presque tous les navigateurs permettent à leurs utilisateurs de bloquer les cookies tiers. Si d’autres paramètres anti-traçage existent, activez-les.
  • N’autorisez pas les téléchargements automatiques : Ne laissez pas votre appareil télécharger automatiquement des logiciels, car ils pourraient contenir des logiciels malveillants.
  • Limitez l’accès à la localisation, à l’appareil photo et au microphone : Vous pouvez faire en sorte que les navigateurs exigent des autorisations avant d’activer une caméra ou un microphone via le Web.
  • Mettez les navigateurs à jour : Dès qu’une mise à jour du navigateur est disponible, appliquez-la dès que possible.
  • Utilisez un réseau privé virtuel : Un VPN permet de protéger et de dissimuler votre présence en ligne. Il masque votre adresse IP, empêchant les entités de connaître votre emplacement. En outre, un VPN chiffre le trafic internet, ce qui le rend beaucoup plus difficile à pirater.
Chaque jour, vous êtes de plus en plus nombreux à consulter nos pages et à nous poser des questions pour comprendre comment sécuriser vos données personnelles et réduire votre suivi en ligne. Merci pour votre intérêt et vos nombreux partages !
A propos de l'auteur : Lisa

A propos de l'auteur : Lisa

Fondatrice de VPN Mon Ami

Lisa est une experte en cybersécurité avec plus de 10 ans d'expérience dans le domaine des VPN. Lisa écrit de nombreux articles pour sensibiliser les internautes à reprendre le contrôle de leurs données.

Share This