Quel moteur de recherche alternatif à Google ?

par | 19 Avr 2021 | Dossier

Google est sans conteste le moteur de recherche le plus utilisé au monde. Pourtant sa popularité tend à décroître en raison des différents scandales sur la collecte des données personnelles des internautes. Chaque requête effectuée est soigneusement récoltée et consignée afin d’établir des profiles utilisateurs à des fins de marketing et de surveillance (programme américain PRISM). En effet, ce GAFA enregistre les logs, insère des cookies de suivie (tracker) et trace tous ses utilisateurs. Il n’y a pas un historique de navigation qui lui échappe dès l’instant ou vous l’utilisez.

Cette pratique a malheureusement tendance à s’étendre d’avantage et sous couvert de sécurité, Google demande toujours plus d’informations sensibles à ceux qui l’utilisent. Chez Bing de Microsoft ou encore ce qu’il reste de Yahoo, c’est exactement le même problème en ce qui concerne la vie privée. De plus en plus d’internautes cherchent un moteur de recherche alternatif qui ne traquent pas ses utilisateurs et assure une navigation plus confidentielle.

Des alternatives à Google search existent. Ces concurrents affichent une politique de confidentialité plus transparente et respectueuse de leurs utilisateurs.

Qu’est-ce qu’un moteur de recherche ?

Un moteur de recherche est une application qui permet de faire des recherches sur Internet. Il fonctionne au moyen d’un système d’indexation de ressources; pages, images, vidéos, site, blog …. Il suffit simplement de saisir les termes recherchés et celui-ci va interroger sa base de données et proposer les résultats que son algorithme estime être les plus pertinents. La plupart des moteurs de recherche sont financés grace à la publicité.

Infographie: Les moteurs de recherche les plus populaires en France | Statista Vous trouverez plus d'infographie sur Statista

Quels moteurs de recherches alternatifs à Google vont être abordées sur cette page ?

Ce volet à bascule est conçu afin de faciliter votre navigation. Accédez rapidement à ce qui vous intéresse précisément.

DuckDuckGoLogo de DuckDuckGo : le méta moteur de recherche qui n'espionne pas ses utilisateurs

Fondé en 2008, DuckDuckGo est le moteur a qui le scandale des données lié à PRISM a été le plus profitable. Il n’espionne pas ses utilisateurs et est totalement dénué de bulles de filtrage. Il s’agit en réalité d’un métamoteur, les résultats de recherche que DuckDuckGo propose sont la somme de divers résultats d’autres moteurs (Bing, Yahoo…).

Illustration : DucDuckGo, l'alternative à Google serch

Assez pertinent dans ses résultats, cette alternative à Google search est affichée par défaut sur le navigateur Tor est accessible sur le reseau en .onion et dispose même de son propre nœud de sortie. DuckDuckGo a développé une extension dédiée pour Firefox et des application pour iOS et Android. Veuillez noter que les appli de navigation pour mobiles ne sont pas Open Source. DuckDuck est entièrement financé grâce à l’affichage de publicités lors des recherches.

Un certains nombre de rumeurs circulent cependant sur un possible rachat de DuckDuckGo.

Qwant

Illustration : logo du moteur de recherche Qwant

Incontestablement le moteur de recherche alternatif le plus connu en France, Qwant est une création française mis en ligne en 2013. C’est un moteur de recherche qui affirme ne pas tracer ses utilisateurs, ni vendre leurs données, afin de garantir leur vie privée. Respectant la neutralité du net, Qwant se veut neutre dans l’affichage de ses résultats.

Illustration : Qwant : le moteur de recherche alternatif Français

Disposant également d’une extention pour Firefox, Qwant, c’est aussi Qwant junior, un moteur de recherche conçu pour les enfants de 6 à 12 ans sans tracker. Se voulant compétitif dans son offre de services, ce moteur de recherche propose également depuis peu un service de cartographie similaire à Google map sans suivi.

Bien que très aimé et soutenu pour ses initiatives respectueuses du droit à la vie privée, beaucoup d’utilisateurs reprochent à Qwant son manque de pertinence quant aux résultats et se retrouvent parfois obligés de retourner sur Google pour affiner une recherche.

Ecosia

Illustration : Ecosia logo Lancé en 2009, Ecosia est un moteur de recherche allemand qui a la particularité de reverser 80% de ses bénéfices à des associations qui luttent contre la déforestation dans le monde. On estime en moyenne à 45 recherches le coût de financement pour planter un arbre. En réalité, Ecosia repose en partie sur l’algorithme de Bing et relaie une partie des publicités de yahoo. Il est possible de désactiver l’affichage mais dans ce cas le moteur n’est plus en mesure de financer la cause qu’il défend. Les serveurs d’Ecosia sont alimentés à l’énergie solaire. Illustration : Ecosia moteur de recherche écologique Ecosia ne conserve pas les données de recherche de façon permanente. Il ne crée pas de profils à partir des historiques. Au bout d’une semaine, toutes les recherches sont anonymisées. Ils ne revendant pas non plus aux annonceurs. Ecosia protège les données contre d’éventuelles tiers en utilisant une connexion chiffrée. Ce moteur de recherche alternatif n’utilise pas d’outils de tracking externes comme Google analytics.

Startpage

illustration : Logo Startpage Anciennement connu sous le nom d’Ixquick, Startpage est un métamoteur de recherche orienté confidentialité. Il annonce ne pas suivre, ni stocker les données. Cette application ne cible pas non plus les publicités en fonction des comportements de navigation Internet. Les résultats de ce moteur de recherche sont connus pour être d’une grande pertinence. En effet, Startpage agit comme un intermédiaire en son utilisateur et l’accès aux résultats de Google. Ce métamoteur paie Google pour avoir accès à l’intégralité de sa base de données. Startpage offre également un service de proxy qui permet de naviguer de façon plus confidentielle. Attention, les différences entre les proxy et les VPN sont nombreuses, les services proposés par Startpage assure des recherches neutres sans suivi, ils ne sécurisent en aucune façon votre connexion et votre FAI a toujours accès à vos données. Illustration : Startpage l'alternative à Google Starpage dispose aussi d’un générateur d’URL personnalisé qui permet de se passer du paramétrage des cookies.

Lilo

illustration : Logo du moteur de recherche Lilo Avec un principe similaire à Ecosia et giveWater, Lilo est un moteur de recherche solidaire français lancé en 2015. La moitié de son chiffre d’affaire sert à financer des projets d’aide à l’environnement et à la défence de la cause animale partout dans le monde. Lilo ne collecte ni ne revend les données personnelles de ses utilisateurs.
Fondé par deux jeunes ingénieurs français, le principe de fonctionnement de Lilo est assez similaire à celui d’Ecosia. En effet, ce moteur de recherche loue les algorithmes de Bing et une partie de Google et de Yahoo dans le but de fournir des résultats de recherches pertinents.

Search Encrypt

Illustration :Logo de Search Encrypt

Search Encrypt est un moteur de recherche qui utilise un chiffrement local de sorte de rendre les informations de ses utilisateurs illisibles.  C’est un métamoteur qui base ses résultats en exploitant différentes sources.

Search Encrypt a fait de la confidentialité sur Internet son maitre mot. En effet, ce moteur de recherche alternatif efface automatiquement l’historique après 15 minutes d’inactivité.

SwissCows

Illustration : Logo de Swisscows

Swisscows est un moteur de recherche Suisse qui se veut être une alternative à Google Search. Il présente la particularité de fournit des recherches entièrement cryptées pour assurer la confidentialité des recherches de ses utilisateurs. Il ne stocke pas de données personnelles, d’adresses IP ou de requêtes de recherche.

Illustration : Moteur de recherche alternatif Swisscows

Très apprécié des familles suisses pour son contenu sûre pour les enfants, Swisscows dispose de filtre intégré pour la pornographie et la violence.

L’intégralité des serveurs de Swisscows est hébergée en Suisse ou les lois sur la protection de la vie privées sont les plus respectueuses.

Yandex

Illustration : Logo Yandex

 

Très peu utilisé en France, Yandex est un moteur de recherche russe. Très similaire à Google, ce site propose également des applications pour mobiles, des cartes détaillées, un service de traduction et même des possibilités de stockage sur le cloud.

Bien qu’étant une alternative à Google de poids, la politique de confidentialité de Yandex est la même et le moteur traque ses utilisateurs. Il porte d’ailleurs le surnom de Google Russe.

Il existe des centaines de moteurs de recherche dans le monde, nous avons abordé dans cet article, les alternatives à Google que nous avons estimé les plus pertinentes.

Si vous souhaitez en savoir plus, vous pouvez également vous orientez vers :

  • OneSearch qui chiffre les mots clefs et ne traque pas ses utilisateurs.
  • Ekoru est également un moteur de recherche militant qui reverse une partie de ses bénéfices pour la préservation et le nettoyage des océans. Toutes les connexions à leurs serveurs sont chiffrées et ils ne traquent pas leurs utilisateurs.
  • Lukol  qui propose les résultats de Google mais en anonymisant les recherches.
  • Oscobo qui ne suit et ne traque pas ses utilisateurs.

Renoncer à Google définitivement ?

Soyons honnête, si Google a autant de succès, c’est en raison de sa capacité à répondre correctement à nos diverses demandes. Pour l’heure, beaucoup d’internautes oscillent entre Google Search et un moteur de recherche alternative qui respecte la vie privée. En attendant quelque chose de vraiment valable du point de vue de la pertinence, c’est encore l’option la plus raisonnable.

Share This