document.addEventListener("DOMContentLoaded", function(event) { var classname = document.getElementsByClassName("atc"); for (var i = 0; i

Votre cloud peut-il être hacké ? Peut-on pirater mon cloud ?

par | 8 Mai 2023 | Réflexions et analyses

Insaisissable et un peu mystérieux, le cloud occupe, sans que l’on s’en rendre compte, une place très importante dans nos vies numériques. Popularisé par Jeff Bezos, fondateur et ancien PDG d’Amazon, grâce au lancement d’Amazon Web Services (AWS) en 2006, le cloud computing offre de très nombreuses utilisations et nous rend beaucoup de services. Cette entité invisible qui stocke dans les abysses du web nos photos de soirées, nos projets professionnels et nos listes de courses, n’est pourtant pas à l’abri des cyberattaques.

L’actualité récente concernant la cyberattaque subie par Western Digital, un géant de l’industrie du stockage de données, rappelle que le cloud peut être vulnérable. Suite à cette attaque, des données sensibles appartenant à des clients ont été dérobées, mettant en lumière les risques liés à la sécurité du cloud.

Aujourd’hui, je lève le voile sur des aspects plus sombres du cloud parce que OUI ! Votre cloud peut être hacké ! Le nuage est vulnérable aux tentatives de piratage, tout comme n’importe quel autre service en ligne. L’incident de Western Digital souligne l’importance de la vigilance et de la mise en place de mesures de sécurité renforcées pour protéger nos précieuses données stockées dans le cloud.

Qu’est-ce que le cloud ?

Le cloud fait référence à un réseau de serveurs distants hébergés sur Internet, que vous pouvez utiliser pour stocker et accéder à des données et à des applications. Au lieu de stocker des données sur des supports de stockage physiques (tels que des disques durs), vous pouvez les stocker dans le cloud, les rendant accessibles depuis n’importe quel appareil disposant d’une connexion internet. Le stockage en nuage n’est qu’une des applications possibles du cloud computing. Il y a de fortes chances que vous ayez également utilisé des services basés sur le cloud dans les contextes suivants :
  • Services de messagerie (Proton Mail et Gmail)
  • Outils de collaboration en ligne (Google Docs, Microsoft 365)
  • Logiciels de vidéoconférence (Zoom, Skype)
  • Plateformes de médias sociaux (Facebook, X (anciennement Twitter))
  • Plateformes de cloud computing (Amazon Web Services, Microsoft Azure)
Illustration du cloud computing Pour les entreprises, le cloud computing est indispensable. Il permet aux professionnels de moduler les ressources informatiques à la hausse ou à la baisse en fonction des besoins en temps réel. Par rapport aux plates-formes informatiques traditionnelles, le cloud computing permet également aux entreprises d’éviter les dépenses en capital initiales liées à l’achat et à l’entretien de serveurs physiques et d’autres équipements réseau.

Mon cloud peut-il être piraté ?

La réponse courte est oui, le cloud peut être piraté.

Bien que de nombreux fournisseurs de services cloud sécurisés chiffrés prennent d’importantes mesures de sécurité pour protéger vos données, aucun système n’est totalement infaillible.

La sécurité de vos données repose, en premier lieu, sur le type de chiffrement utilisé par votre fournisseur de services cloud. Et dans ce domaine, ils sont loin (mais alors très loin) de se valoir tous.

Comment un service de cloud peut-il être piraté ?

Je vous l’apprends peut-être, mais dans la très grosse majorité des cas, ce sont les utilisateurs du cloud eux-mêmes qui se torpillent tous seuls et mettent à mal les mesures de sécurité en place pour sécuriser leurs données.

Mots de passe faibles et réutilisés

C’est ballot ! Mais l’exploitation d’un mot de passe faible ou réutilisé est l’un des moyens les plus courants par lesquels les pirates peuvent accéder à votre compte de stockage dans le cloud.

Grâce à des attaques par force brute, un hackeur peut facilement accéder sans autorisation à votre compte et voler vos données. Même les mots de passe forts peuvent être compromis si vous les réutilisez sur plusieurs comptes.

Si l’un de ces services subit une violation de données, cela exposera votre mot de passe, rendant chaque compte où vous avez utilisé ce mot de passe vulnérable.

Les pirates peuvent également essayer de voler votre mot de passe en utilisant des escroqueries par hameçonnage qui tentent de vous tromper en révélant vos identifiants de connexion par le biais d’e-mails ou de sites Web trompeurs.

Violations de données

Bien que la plupart des fournisseurs de cloud accordent la priorité à la sécurité et investissent considérablement dans la protection de leur infrastructure, les violations de données se produisent toujours.

En 2022, FlexBooker, une plateforme de planification numérique, a subi une violation de données qui a compromis 3,7 millions de comptes d’utilisateurs.

Les pirates ont attaqué les serveurs cloud de la plateforme et dérobé des informations sensibles des utilisateurs, notamment les noms complets, les adresses e-mail et les numéros de téléphone. Les données compromises ont fini par être vendues sur des forums de hackers.

Attaques d’ingénierie sociale

Les fournisseurs de cloud peuvent également subir des violations de données par le biais d’attaques d’ingénierie sociale.

Les pirates informatiques se focalisent sur les faiblesse humaines et manipulent les employés de l’entreprise pour qu’ils divulguent des informations privées et accèdent ainsi à des informations et des systèmes sensibles.

En novembre 2022, le célèbre fournisseur de stockage en nuage Dropbox a été victime d’une violation de données. Un pirate a accédé au compte GitHub d’un développeur de Dropbox après que ce dernier ait été victime d’une attaque par hameçonnage, volant ainsi 130 référentiels de code interne.

La violation comprenait quelques milliers de noms et d’adresses e-mail appartenant à des employés de Dropbox, des clients actuels et passés de Dropbox, des prospects commerciaux et des fournisseurs.

Vulnérabilités des tiers

Les fournisseurs de cloud travaillent parfois avec des fournisseurs tiers, tels que des réseaux de distribution de contenu et des services de système de noms de domaine, pour fournir une solution cloud plus complète.

Les vulnérabilités dans ces tiers, telles que les failles logicielles ou les mauvaises configurations de serveur, peuvent potentiellement entraîner l’exposition et le vol de vos données dans le cloud.

Comment se protéger du piratage du cloud ?

En premier lieu, orientez-vous toujours vers un fournisseur de cloud chiffré à connaissance zéro. Cela signifie que les employés eux-mêmes n’ont pas accès à vos données personnelles.

Illustration : Comment se protéger du piratage du cloud ?

Se protéger du piratage du cloud implique d’utiliser un chiffrement solide et de suivre de bonnes pratiques en matière de cybersécurité.

 

  • Choisir un stockage cloud chiffré de bout en bout : Le chiffrement de bout en bout (E2EE) assure une protection maximale de vos données, car elles sont chiffrées à tous les stades de leur traitement.
  • Activer l’authentification à deux facteurs (2FA) : La 2FA ajoute une couche de sécurité supplémentaire à votre compte cloud en nécessitant une seconde forme d’identification lors de la connexion.
  • Utiliser un mot de passe fort : Un mot de passe fort est votre première ligne de défense contre l’accès non autorisé à votre compte cloud.
  • Se protéger contre les attaques de phishing : Soyez vigilant face aux e-mails suspects ou aux expéditeurs inconnus.

Je ne le dirais jamais assez, mais mettez vos logiciels à jour, car cela vous permet de bénéficier des dernières améliorations en matière de sécurité et de performance, et de vous protéger contre d’éventuelles failles exploitées par des tiers malveillants.

Conclusion

Pour conclure, la sécurité de nos données dans le cloud ne relève pas uniquement de votre fournisseur, mais de votre capacité à avoir des bonnes pratiques en matière de cybersécurité. N’oubliez pas d’utiliser un mot de passe solide, d’être attentif face aux tentatives de phishing, de choisir un service de stockage chiffré de bout en bout et de mettre à jour régulièrement vos logiciels. Avec un threat model adéquat, vous pourrez profiter pleinement des avantages du cloud tout en minimisant les risques liés à la sécurité de vos précieuses données.

Chaque jour, vous êtes de plus en plus nombreux à consulter nos pages et à nous poser des questions pour comprendre comment sécuriser vos données personnelles et réduire votre suivi en ligne. Merci pour votre intérêt et vos nombreux partages !
A propos de l'auteur : Lisa

A propos de l'auteur : Lisa

Fondatrice de VPN Mon Ami

Lisa est une experte en cybersécurité avec plus de 12 ans d'expérience dans le domaine des VPN. Lisa écrit de nombreux articles pour sensibiliser les internautes à reprendre le contrôle de leurs données.

Share This