Comment les VPN gratuits gagnent-ils de l’argent en 2023 ?

par | 9 Jan 2023 | Actualités VPN

Si vous recherchez un réseau privé virtuel (VPN) sans payer, il est tentant d’opter pour l’un des centaines de services gratuits disponibles sur le marché. Mais pour la plupart des VPN gratuits, vous payez avec votre vie privée ou votre sécurité, et le coût peut être élevé. En effet, il ne faut jamais perdre de vue qu’un service gratuit quel qu’il soit repose toujours sur un modèle économique.

Le vieil adage « quand c’est gratuit, c’est vous le produit » est souvent vrai. Dans cet article, nous vous expliquerons comment les VPN gratuits gagnent de l’argent et comment choisir un VPN 100% gratuit qui soit sûr et sans avoir à débourser un centime.

Pourquoi utiliser un VPN ?

L’utilisation d’un VPN est un excellent moyen de protéger votre vie privée et votre sécurité en ligne. En chiffrant les données de votre appareil, un Réseau Privé Virtuel préserve votre activité sur Internet des regards indiscrets de votre fournisseur d’accès à Internet (FAI).

Un VPN masque et remplace votre adresse IP, l’étiquette numérique qui identifie votre appareil, de sorte que vous pouvez cacher votre emplacement réel physique.

Il existe de (très) nombreuses raisons d’utiliser un VPN, mais peu de VPN gratuits font ce que vous voulez ou ce qu’ils prétendent.

De nombreux VPN non-payants sont des versions dépouillées de VPN payants qui manquent des fonctionnalités essentielles. Certains plafonnent votre bande passante ou votre trafic mensuel, ce qui les rend inutilisables à long terme. D’autres VPN gratuits ne sont que des arnaques pour distribuer des logiciels malveillants. En plus d’infecter votre appareil, ils peuvent ne pas fonctionner du tout.

Légitimes ou non, tous les VPN gratuits doivent être financés d’une manière ou d’une autre. Il est donc essentiel de comprendre comment un service gagne de l’argent avant d’en choisir un.

Pour en savoir plus : Quelle est l’utilité d’un VPN ?

Vous êtes ciblé avec des publicités en permanence.

Le moyen le plus courant pour les VPN non payants de gagner de l’argent est la publicité : Les annonceurs paient pour afficher des publicités dans les applications VPN. Vous serez donc bombardé de pop-ups publicitaires… Il ne s’agit pas d’une petite publicité de temps en temps, c’est sans discontinuer que les annonces s’afficheront.

Plus qu’une simple gêne, ces publicités sont souvent personnalisées, ce qui signifie que votre fournisseur VPN a partagé vos données personnelles avec les régies publicitaires pour mieux vous cibler. Ces données incluent votre historique de navigation.

Vos données personnelles sont revendues.

De nombreux VPN gratuits gagnent de l’argent en vous suivant d’une manière ou d’une autre. Ils utilisent des technologies telles que les cookies, les balises web et les pixels de suivi pour enregistrer vos allées et venues en ligne.

Ils vendent ensuite votre historique de navigation à des annonceurs ou à des courtiers en données. De plus, ils peuvent combiner ces données avec les informations personnelles que vous avez fournies lors de votre inscription : votre nom, votre adresse, votre adresse électronique, etc. Loin de protéger votre vie privée, ces VPN peuvent vendre des détails intimes sur votre vie au plus offrant.

Certains VPN gratuits partagent vos données avec leurs partenaires.

Les services de Réseaux Privés Virtuels non-payants font souvent partie d’un groupe de sociétés plus large. Certains VPN encaissent en vendant vos données personnelles, notamment votre nom et votre adresse e-mail, à leurs entreprises partenaires.

Par exemple, Hotspot Shield, un service VPN autrefois accusé de traquer ses utilisateurs, fait partie du groupe Aura. Et la politique de confidentialité d’Aura indique clairement :

Illustration : Politique de confidentialité d'Aura« Dans certaines situations, Aura peut partager vos informations avec des tiers qui peuvent collecter, stocker, utiliser, traiter et transférer les données pour Aura. Aura utilise des processus et des contrôles de surveillance pour le partage sécurisé des données avec les seules parties de confiance.

Ni Aura, ni aucune des sociétés qui composent Aura, ne vendent vos données personnelles (sauf si vous utilisez nos produits gratuits). »

Pour en savoir plus : Quels VPN pour console de jeux ?

Un VPN gratuit peut infecter votre appareil avec un logiciel malveillant

La façon la plus tordue pour certains fournisseurs de VPN gratuit Android de gagner de l’argent est sans doute de compromettre la sécurité de votre appareil mobile.

Les VPN gratuits les plus malveillants peuvent télécharger secrètement des logiciels malveillants, comme des logiciels espions ou des ransomwares, sur votre appareil, avec des conséquences potentiellement dévastatrices. Le cas le plus récent est le VPN gratuit conçu par les cybermercenaires Bahamut qui ciblait les utilisateurs d’Android.

Dans une plus moindre mesure, le VPN Hola, utilise un logiciel pour transformer les appareils de ses utilisateurs gratuits en nœuds de sortie ou en serveurs VPN. Si vous ne payez pas pour le service, Hola utilise votre bande passante et votre adresse IP pour les utilisateurs qui paient leur abonnement.

Les VPN gratuits sont financés grâce aux services payants.

Les meilleurs fournisseurs de VPN gratuits soutiennent leur service gratuit grâce au financement des utilisateurs payants. Cependant, ce modèle de financement freemium peut avoir quelques inconvénients.

Tout d’abord, de nombreux VPN freemium suppriment des fonctionnalités, restreignent votre vitesse ou limitent votre allocation mensuelle de données pour vous encourager à passer à la version supérieure. La plupart des services gratuits fiables et légitimes vous limitent à 500 Mo en moyenne par mois pour des raisons de coût évident.

Le VPN gratuit Hide.me est une exception avec ses 10GO mensuel.

Illustration : Hide.me et son VPN gratuit pour Mac

©Hide.me

Comment choisir un VPN gratuit ?

On ne va pas y aller par 4 chemins, un VPN gratuit fiable qui soit illimité en fonctionnalité, temps, données et choix de serveurs et de protocoles, ça n’existe pas !

Il existe des centaines de VPN gratuits sur le marché, ils sont tous différents. Chaque fournisseur impose ses propres restrictions, après c’est à vous de voir. Attention à ne pas installer trop de VPN sur votre système, les applications peuvent très mal coexister entres elles et entrainer des problèmes de connexion.

Voici ce qu’il faut prendre en compte pour choisir un VPN sans inscription qui soit véritablement privé, sécurisé et pratique à utiliser.

Choisissez un VPN sans publicité.

Les fenêtres publicitaires dans votre VPN sont une plaie et peuvent ralentir votre connexion Internet. Pire encore, les fournisseurs de VPN peuvent partager vos données personnelles avec des annonceurs pour personnaliser ces pop-ups.

Vérifiez que le VPN n’a pas de publicités avant de vous inscrire.

Illustration : VPN bloqueur de publicités et de malwares

Vérifiez la politique d’absence de logs.

Les meilleurs VPN ont une politique de non-enregistrement, ce qui signifie qu’ils ne conservent aucune trace de votre activité en ligne. S’ils n’enregistrent pas ce que vous faites, ils ne peuvent pas partager ou vendre ces données à des tiers.

Lisez la politique de confidentialité du fournisseur qui vous intéresse pour vérifier les détails, et pas seulement les déclarations de « non-enregistrement ». Si l’entreprise n’indique pas clairement qu’elle ne conserve aucun journal, ne l’utilisez pas.

A noter que le pays où se trouve le fournisseur joue également un rôle important dans sa politique sur le traitement des données.

Illustration CyberGhostVPN no logs

Politique de confidentialité de CyberGhostVPN à l’essai gratuitement pendant 24 h

Pour en savoir plus : Quels VPN sans log choisir ?

Vérifiez les protocoles de chiffrement disponibles.

La sécurité d’un VPN dépend de celle de ses protocoles. Un protocole VPN est l’ensemble des instructions utilisées pour établir une connexion sécurisée entre votre appareil et le serveur VPN.

Vérifiez que votre VPN utilise des protocoles nouvelle génération avec un chiffrement fort, comme OpenVPN ou WireGuard®.

L’Open Source est une bonne option.

Choisissez un VPN Open Source, afin que tout le monde puisse vérifier qu’il est sécurisé. ProtonVPN est un bon exemple de VPN gratuit Open Source. De plus, ce fournisseur publie des audits de sécurité indépendants.

Illustration : ProtonVPN Open Sourcegratuit

ProtonVPN gratuit est financé par les membres payants de la communauté Proton, et non par la vente de vos données personnelles. C’est le seul VPN gratuit et Open Source sans logs et sans limites de bande passante ou de données mensuelles. Veuillez noter que vous ne pourrez, ni faire de streaming ni faire du téléchargement.

Recherchez l’historique du VPN.

Avant de vous décider pour un VPN gratuit, recherchez en ligne des informations sur l’entreprise. Qui la dirige et où est-elle située ? Quel est leur modèle économique ? Ça prend 5 minutes.

Choisissez une entreprise bien établie qui s’engage réellement à protéger la vie privée et non à maximiser les profits.

Chaque jour, vous êtes de plus en plus nombreux à consulter nos pages et à nous poser des questions pour comprendre comment sécuriser vos données personnelles et réduire votre suivi en ligne. Merci pour vos nombreux partages !
A propos de l'auteur : Mina

A propos de l'auteur : Mina

CoFondatrice de VPN Mon Ami

Chasseuse de bug dans son quotidien, Mina teste tous les outils de cybersécurité, anciens et nouveaux, que nous vous faisons découvrir.

Note de transparence :

Cet article n'est pas sponsorisé. Il traite simplement d'un sujet d'actualité pertinent dans le domaine de la protection des données.

Si vous décidez d’essayer un service via le lien fourni, l’équipe de VPN Mon Ami recevra une petite commission sans frais supplémentaires pour vous. Cette commission nous permet de continuer à fournir du contenu de qualité et à maintenir ce site indépendant sans bannières publicitaires intrusives, pour une lecture plus agréable sans suivi.

Soyez assuré que notre analyse et nos opinions sont objectifs et basées sur nos recherches et notre expérience dans le domaine de la cybersécurité. Nous sommes indépendants.

Share This