document.addEventListener("DOMContentLoaded", function(event) { var classname = document.getElementsByClassName("atc"); for (var i = 0; i

Guide de cybersécurité pour les entreprises

par | 24 Août 2022 | Dossier

Internet permet aux entreprises de toute taille de travailler et d’atteindre des marchés dans le monde entier. Malheureusement, ce potentiel de productivité et de rentabilité accrues est tempéré par les risques de sécurité. En effet, la cybersécurité doit faire partie intégrante de tout plan d’affaires à venir, l’utilisation d’un VPN pour entreprise n’est que la première partie pour une sécurité optimale de votre réseau professionnel. Voici un guide rapide pour aider les petites entreprises à sécuriser leurs données, veuillez noter certaines de ces étapes peuvent nécessiter l’aide d’une équipe de professionnels de l’informatique qualifiés.

La cybersécurité et la confidentialité des données sont importantes pour tous les cas de figure

Les fuites de données sont de plus en plus fréquentes, et les entreprises technologiques ne sont pas les seules à être touchées. Non seulement ces fuites érodent la confiance des consommateurs, mais elles commencent à entraîner des pénalités financières et des réglementations dans le cadre du RGPD. Bien que certaines exceptions soient prévues pour les petites entreprises dans le GDPR, la mise en place de bonnes pratiques de cybersécurité et de protection des données réduira considérablement votre degré d’exposition.

En tant qu’entités à but lucratif, les petites entreprises doivent travailler pour protéger les données que leurs clients leur ont confiées.

Illustration : personne de confiance

Comprendre ce qu’est un modèle de menace

Un modèle de menace est une méthode d’évaluation des risques liés à la sécurité et à la confidentialité afin de les atténuer de manière stratégique.
Différents types d’organisations présentent plusieurs types de menaces et de vulnérabilités. Cela vous permet de les utiliser pour déterminer les priorités de votre entreprise en matière de cybersécurité.

Commencez par répondre aux 3 questions suivantes :

  • Quel type de données traitez-vous dans votre entreprise ?
  • Comment ces données sont-elles traitées et protégées ?
  • Qui a accès à ces données et dans quelles circonstances ?

Répondre à ces trois questions vous aidera à savoir exactement quelles sont les données dont vous disposez, où vous les conservez et qui a des droits d’accès.
Il peut également être très utile de dessiner un diagramme pour visualiser ces relations. Par exemple, vous avez peut-être des données stockées en toute sécurité sur un serveur local chiffrées, mais vous vous rendez compte que lorsque les données circulent sur le réseau de votre entreprise, elles ne sont pas cryptées ou que trop de personnes y ont accès sans réelle nécessité. La création d’un modèle de menace vous aidera à identifier les endroits où les données sont le plus vulnérable aux piratages et aux fuites.

Une fois le modèle établit, vous pouvez commencer à mettre en place des protocoles pour les protéger.

Protégez votre réseau contre les cyberattaques

Votre réseau est l’endroit où vivent les données de votre entreprise. Il doit être sécurisé si vous voulez protéger les informations de vos clients, même si cela nécessite l’assistance technique de professionnels exterieurs si vous ne disposez pas de service technique parmi votre équipe.

Pour commencer, vous devez lister tous les appareils et toutes les connexions de votre réseau. Ilvous faudra établir des frontières entre les systèmes de votre entreprise et les systèmes extérieurs. L’idée est de créer des contrôles qui garantissent que tout accès non autorisé à votre réseau pro peut être arrêté ou contenu.

illustration d'un hacker

Un autre élément essentiel de la protection de votre réseau est la maintenance des logiciels de tous les appareils connectés. Vous pouvez empêcher des attaquants d’installer des logiciels malveillants sur les appareils de votre entreprise en maintenant vos logiciels, applications et systèmes d’exploitation à jour. Les mises à jour logicielles comprennent souvent des correctifs de sécurité pour les vulnérabilités récemment découvertes. Vous devez également utiliser un logiciel antivirus pour tous vos poste de travail.

Mots de passe et authentification

Les mots de passe constituent la première ligne de défense sur tous les comptes de votre entreprise. Assurez-vous que chaque membre de votre entreprise utilise des mots de passe forts et uniques pour sécuriser ses comptes et ses appareils. Un gestionnaire de mots de passe comme NordPass peut aider vos employés à générer et à stocker des mots de passe afin qu’ils n’aient pas à les écrire.

La deuxième ligne de défense est l’authentification à deux facteurs (2FA). Il s’agit d’un moyen de sécuriser les comptes à l’aide d’un deuxième élément d’information, comme un code créé sur une application ou un porte-clés d’authentification.

Dites à vos employés d’éviter d’utiliser des ordinateurs publics pour accéder aux comptes de leur entreprise, car les enregistreurs de frappe peuventvoler les informations de connexion et compromettre leur compte. Si vos employés doivent absolument utiliser un ordinateur public, dites-leur de s’assurer qu’ils se déconnectent ensuite de leur compte.

De nombreux services comme ProtonMail business vous permettent de voir quand et depuis quelle adresse IP un compte a été consulté et de vous déconnecter d’autres sessions à distance.

Créer un plan d’action pour les appareils mobiles

Les appareils mobiles posent des problèmes de sécurité importants, car ils peuvent contenir des informations confidentielles ou accéder à votre réseau d’entreprise, mais aussi être facilement volés ou perdus. Votre plan de cybersécurité doit couvrir toutes les éventualités. Il est donc essentiel de demander à vos collaborateurs d’utiliser des mots de passe forts pour protéger leurs appareils et de s’assurer qu’ils chiffrent toutes leurs données. Il existe des applications qui vous permettent d’effacer, de localiser et éventuellement d’identifier le voleur en cas de vol d’un appareil. Veillez également à mettre en place une procédure pour signaler la perte ou le vol d’un équipement.

Différents appareils d'une entreprise

Pratiquez la sécurité du courrier électronique

Le courrier électronique est devenu le principal moyen de communication d’une entreprise, de la gestion interne au support client. C’est aussi l’un des moyens les plus faciles pour les pirates d’accéder à la base de données de votre entreprise. Il est essentiel de former vos employés pour qu’ils soient attentifs aux attaques par hameçonnage (phising), au cours desquelles l’attaquant tente de vous inciter à cliquer sur un lien, à télécharger une pièce jointe ou à communiquer des informations sensibles (par exemple, en saisissant votre nom d’utilisateur et votre mot de passe sur une page Web falsifiée).

Utilisez le chiffrement autant que possible

Le chiffrement (cryptage) est le processus qui consiste à convertir des informations lisibles en une chaîne de caractères illisible. Sans cryptage, toute personne surveillant Internet pourrait voir toutes les données transmises, des cartes de crédit aux messages de discussion. La grande majorité des services en ligne utilisent une forme de cryptage pour protéger les données qui transitent vers et depuis leurs serveurs. Vous devriez crypter toutes les données que votre entreprise considère comme sensibles.

mail d'entreprise

Cependant, seules quelques entreprises technologiques cryptent vos informations de manière à ce que même l’entreprise ne puisse pas les décrypter. Ce type de cryptage est appelé chiffrement de bout en bout (E2EE). Il existe souvent une alternative E2EE aux services moins privés. Par exemple, ProtonMail est une alternative privée à Gmail. Au lieu de Google Drive, qui peut accéder à vos fichiers, votre entreprise pourrait utiliser un service VPN cloud pour entreprise comme NordLayer. Ces services empêchent quiconque, à l’exception du propriétaire et des personnes autorisées, de déchiffrer le fichier et d’accéder aux données.

Pour les application de messagerie, il existe quelques options sécurisées, mais les services les plus populaires ne le sont pas toujours. Par exemple, ni Skype for Business ni Slack n’offrent de protection E2EE à leurs utilisateurs. Pour une meilleure sécurité et confidentialité des discussions, nous vous recommandons d’utiliser Wire, Signal ou encore Olvid.

Formez vos salariés et gérez les accès

Aucune de ces mesures n’aura d’effet si les employés de votre entreprise ne les appliquent pas correctement. L’établissement de directives claires et utiles, qui détaillent également la politique de l’entreprise, est crucial pour tout plan de cybersécurité. Tous les employés doivent être bien informés des attaques de phishing standard, des meilleures pratiques en matière de mots de passe élévés, des services cryptés et des personnes à contacter en cas de problème, de perte ou de vol d’appareils.

Pour minimiser les risques, aucun employé ne doit avoir accès à tous les systèmes de données de votre entreprise. Ils ne devraient avoir accès qu’aux données spécifiques dont ils ont besoin pour accomplir leur travail, et les privilèges administratifs, comme l’installation de nouveaux logiciels, ne devraient être accordés qu’à des personnes clés et de confiance uniquement.

Le développement de ces systèmes et la formation de votre personnel à ce sujet prendront parfois du temps, mais vos employés sont votre première et dernière ligne de défense contre les fuites de données. Maintenant que la loi RGPD a été mise en place, les entreprises ont dû être plus ouvertes sur les violations de données, et les rapports ont montré que l’erreur humaine était la première cause de fuites de données devant les attaques malveillantes. On appelle cela l’ingénierie sociale.

Nous espérons que ce guide vous aidera à établir un plan de cybersécurité pour votre entreprise.

Pin It on Pinterest

Share This