Que masque un VPN ?

par | 19 Fév 2021 | Vie privée

Qu’est-ce qu’un VPN permet de cacher vraiment ? C’est une question assez souvent posée et dans ce domaine, les réponses sont parfois assez farfelues. En réalité, un réseau privé virtuel permet surtout de dissimuler le plus important, la vie privée d’un internaute à quiconque voudrait jeter un regard indiscret voir inquisiteur. Cet article recense avec précision ce qu’un réseau privé virtuel masque vraiment.

Un VPN c’est quoi ?

Le sigle VPN est l’abréviation de Virtuel Private Network. La traduction exacte en français est Réseau Privé Virtuel (RPV). Il s’agit d’un dispositif permettant d’établir une connexion sécurisé à travers un tunnel qui chiffre les informations personnelles de son utilisateur. En plus d’empêcher des tiers de scanner les paquets de données, la connexion de l’internaute transite par un serveur qui sert d’intermédiaire. L’adresse IP d’origine sera masquée et remplacée.

Un VPN se présente sous la forme d’une simple application qui s’active et/ou se désactive en fonction des besoins de son utilisateur.

Que masque un VPN en réalité ?

Votre adresse IP est masquée

Sans VPN, tous les sites Internet qu’un internaute visite peuvent suivre l’adresse IP, ce qui permet d’identifier facilement et de localiser précisément sa position. Sous VPN, ces sites voient uniquement l’adresse IP du serveur, communément nommé proxy VPN. Pour les trackers du site, le visiteur est simplement considéré comme anonyme.

Illustration : Un VPN masque l'adresse IP

L’emplacement géographique

Les adresses IP peuvent être utilisées pour suivre une position et l’endroit d’où un internaute se connecte. Comme évoqué, dans le point précédant, les fournisseurs de VPN disposent de serveurs dans le monde entier, ce qui permet de cacher sa position et de prétendre accéder à Internet depuis un autre pays. Par exemple, si un utilisateur est physiquement en France et qu’il se connecte à un serveur en Allemagne, une adresse IP allemande lui sera attribuée à la place.

Illustration : un VPN masque l'emplacement géographique

Les internautes ou les voyageurs dans les pays à forte censure peuvent avoir accès à des contenus censurés lorsqu’ils modifient leur véritable localisation avec un VPN. Et pour ceux qui sont sur des réseaux Wi-Fi qui bloquent l’accès à certains sites, un VPN contourne cette restriction.

L’activité en ligne

Sous RPV, les fournisseurs d’accès à Internet (FAI) ne sont également plus en mesure de suivre les habitudes de navigation puisque le processus de chiffrement brouille toutes les informations relatives à la navigation de l’abonné. Les signaux émis transitent de manière illisible dans les 2 sens. (le terme crypté est inexact)

Le chiffrement est l’action d’encoder une information afin que seul le destinataire prévu puisse le comprendre. Une application de cryptographie convertit un message en une séquence totalement indéchiffrable. Même si un tiers s’en empare, il ne sera pas en mesure d’accéder aux données.

Parmi les très hauts standards de chiffrement utilisés par les meilleurs VPN, l’AES-256 est pratiquement impossible à déchiffrer. En effet, cet ensemble de processus utilise des clés de 256 bits qui génèrent plus de combinaisons que le matériel informatique actuel ne peut calculer en des temps raisonnables. On parle de milliers d’années de calcul.

Illustration : un VPN masque l'activité en ligne

Attention ! Si l’utilisateur est connecté à un service comme Chrome ou Microsoft, celui-ci peut toujours suivre le comportement d’un abonné connecté via son compte. Pour ce qui est de l’adresse IP, en fonction de la localité du serveur VPN que l’internaute aura choisi, le GAFA supposera simplement que l’internaute navigue depuis un autre endroit.

Les données personnelles

Le fameux gars à capuche embusqué et connecté au Wi-Fi du Starcafé

Ironie mise à part et bien qu’un peu trop exploité en terme d’argument commercial, cette information, concernant les données personnelles, est vraie. Initialement, c’étaient les entreprises qui y avaient recours et on comprend aisément pourquoi. Si l’on retrouve cette information concernant les VPN destinés aux particuliers, c’est en grande partie, à cause, des Wi-Fi mis à disposition un peu partout dans des lieux de passage très fréquentés.

En anglais, le terme utilisé est « man in the middle », plus simplement un tiers. C’est le mec improbable qui se pointe en soirée et que personne n’a invité, ni ne connaît. Les Wi-Fi publics ne sont pas sûrs, un mot de passe pour y accéder n’est pas une garantie de sécurité puisque que c’est uniquement l’accès qui est initialement verrouillé.

Bien qu’encore peu répertorié en France, la pratique qui consiste à dérober des paquets de données via un Wi-Fi public est assez répandue aux US. En règle générale, ce sont des Script Kiddies qui se livrent à ces activités de piratage. Un Script Kiddie ou « gamin à script », est, bien souvent, un adolescent qui utilise des codes de hack dénichés sur Internet et qui s’en sert avec l’intention de récupérer des informations confidentielles monnayables sur Internet.
Les VPN protègent contre cette possibilité mais pas les antivirus.

Illustration : Un VPN protège les données personnelles de son utilisateur

Pour conclure, un VPN masque vraiment vos activités en ligne dès lors que vous n’êtes pas connecté et identifié à un service tel que Facebook, Gmail, Amazon, ect.

Share This