Quelles différences entre un proxy, Tor et un VPN ?

On entend beaucoup parler de VPN, de Proxy et de Tor pour se cacher des regards indiscrets et des restrictions géographiques sur internet, mais de quoi s’agit il exactement ? C’est une question légitime surtout quand on se renseigne sur ce qu’est un VPN. Dans cet article on fait le point sur ces 3 dispositifs, leurs points communs et surtout leurs différences.

Illustration : Tor, Proxy, VPN

Redonnez du sens à votre vie privée avec des experts indépendants en protection de données.

VPN, Proxy, Tor : La confidentialité en ligne comme point commun

Les données personnelles relatives aux habitudes de navigation des internautes sont des informations d’une grande valeur. Conserver un minimum de vie privée sur Internet est devenu un enjeu important pour les utilisateurs. Si cette tâche n’est pas aisée, elle n’est cependant pas impossible.

Illustration : un VPN masque l'activité en ligne

Parmi les 3 options les plus populaires pour reprendre un peu la main sur ses données personnelles et assurer une navigation plus libre et confidentielle, il y a, les proxy, l’utilisation de Tor et les VPN. Bien que souvent évoqués ensembles quand il s’agit d’anonymat en ligne, on nage globalement en pleine confusion. En effet, ces ensembles d’éléments de par leur conception n’ont rien à voir les uns avec les autres.

Illustration d'un proxy

Qu’est-ce qu’un serveur proxy ?

Un serveur proxy, ou proxy agit comme une passerelle entre l’utilisateur et Internet. C’est une barrière qui se dresse entre l’internaute et les sites Web qu’il consulte. Il masque et remplace l’adresse IP.

Il existe une quantité non-négligeable de serveurs proxy, tous avec des configurations différentes. Ces serveurs ne proposent pas les mêmes niveaux de confidentialité, de sécurité et de fonctionnalité. Bien que ces caractéristiques varient, le principe reste, quant à lui, toujours le même. Il se comporte comme un filtre et un pare-feu pour l’utilisateur. Il permet une vitesse accrue des requêtes courantes grâce à la mise en cache des données. Et bien sûr, il modifie et masque l’adresse IP de son utilisateur permettant un accès au contenu internet censuré et/ou bloqué depuis son emplacement géographique.

Inconvénients des proxy

Si sur le papier, le principe de l’utilisation d’un proxy à l’air particulièrement cool. Dans la pratique, les problèmes rencontrés ces 10 dernières années ne penchent pas en sa faveur.

Les inconvénients des proxy n’ont eu de cesse de se multiplier à mesure que les offres gratuites sont devenues légion. En effet, les serveurs proxy gratuits ont souvent des problèmes de performance et n’offrent pas une sécurité des données correcte. Disons le simplement, ils sont tout le temps en rade !

De plus, certains serveurs enregistrent localement des informations non-chiffrées, telles que l’adresse IP réelle de l’utilisateur et son historique de navigation sur le Web. Notez que ces données sont revendues au passage.

Par ailleurs, bon nombre de serveurs n’offrent pas de chiffrement, l’utilisateur donc est sans défense.

Les proxies ont tendance à être utiles essentiellement à des personnes ayant de solides connaissances en informatique. En effet, pour qu’un proxy soit entièrement sécurisé, l’utilisateur doit généralement le configurer en fonction de ses besoins. Dans le cas contraire, c’est pire que si vous n’utilisiez rien.

Illustration : Quest-ce que Tor ?

Qu’est-ce que Tor ?

Abréviation de The Onion Router, Tor a été initialement conçu en collaboration avec l’U.S. Navy. Il s’agit d’un réseau mondial de serveurs qui permet aux individus de naviguer anonymement sur Internet. Tor, c’est aussi une association constituée de milliers de bénévoles repartis dans le monde entier qui développe et met à disposition des outils de protection de la vie privée.

Le principal service offert par Tor est le réseau Tor.

Il modifie l’identité de son utilisateur. Le navigateur Tor permet de déplacer le trafic de l’internaute à travers différents serveurs de son réseau. Il est donc difficile de remonter jusqu’à l’utilisateur. Les avantages de Tor sont nombreux. En effet, aucune installation particulière n’est nécessaire, il suffit de télécharger le navigateur Tor. C’est un service gratuit qui permet de contourner les restrictions géographiques en toute discrétion. Plus étonnant encore, Tor possède son propre catalogue de sites internet (.onion).

Illustration : Quest-ce que Tor ?

Inconvénients de Tor

Tor serait l’option parfaite s’il ne souffrait pas de certains inconvénients assez importants. En raison de tous les relais de données, celui-ci est très lent. Un utilisateur de Tor sera immédiatement identifié par son fournisseur d’accès internet, même si celui-ci n’est pas en mesure de savoir ce que fait son utilisateur, il saura qu’il est passé par celui-ci et augmentera la surveillance de son abonné.

Bien que le réseau Tor soit sûr, il est vulnérable aux attaques. Les serveurs étant publics et administrés des bénévoles, rien ne garantit qu’ils ont de bonnes intentions. Par ailleurs, les noeuds de sortie de Tor contistuent à eux seuls le maillon faible de toute cette chaine puisque les informations ressortent non-cryptées.

Tor est pensé pour assurer la confidentialité en ligne de son utilisateur. Cependant, sa lenteur le rend peu performant pour toutes autres activités sur Internet. Au final, il crée plus de problèmes qu’il n’en résoud puique que concrètement pour limiter réellement le suivi en ligne, il faut cacher, bien souvent au moyen d’un VPN que l’on utilise Tor.

Illustration : représentation graphique d'un VPN

Qu’est-ce qu’un VPN ?

Un Réseau Privé Virtuel, ou VPN (sigle pour l’anglicisme de Virtual Private Network), est un dispositif qui permet d’établir une connexion sûre et confidentielle sur Internet. A la manière d’un proxy, c’est un intermédiaire qui masque et remplace l’adresse IP de son utilisateur. Celle-ci est remplacée par celle du serveurs emprunté. Se présentant sous la forme d’une application, un VPN réachemine le trafic à travers un tunnel sécurisé. Son chiffrement de très haut niveau garantit une navigation sûre et empêche toute exploitation et tout suivi de votre navigation. Les fournisseurs d’accès à Internet ne sont plus en mesure d’accéder et d’analyser vos paquets de données.

Avantages des VPN

Les avantages d’un VPN sont nombreux. En effet, il permet de masquer l’emplacement initial de son utilisateur. De ce fait, les internautes qui ont recours à un service de VPN peuvent débloquer n’importe quel contenu Internet géo-restreint (journaux, musique, jeux, Netflix, Hulu, IPTV…) où qu’ils se situent dans le monde.

Il permet également d’éviter le goulot d’étranglement des FAI aux heures de pointe.

Il offre également une sécurité supplémentaire lors de la navigation internet en fournissant une connexion plus forte et plus sûre et en empêchant que leurs données ne soient compromises. Il est utile aux personnes qui voyagent et qui travaillent à distance ou qui ont besoin d’utiliser les Wi-Fi publics ou les réseaux des espaces de co-working.

Inconvénients des VPN

Ils sont payants ! Et oui, l’entretien et la configuration d’un parc de serveurs sécurisés, ça coute beaucoup d’argent.

Très peu de fournisseurs de VPN sont gratuits. Il existent des offres de réseau privé virtuel non-payants mais il faut généralement s’en méfier car, comme pour les proxy, les risques pour la sécurité de vos données sont accrus.

Parmi les nombreux fournisseurs de VPN, certains proposent leurs applications gratuitement dans le but de faire découvrir le potentiel de leur dispositif. Leur modèle économique est donc connu. Vous serez cependant limité d’un manière ou d’une autre, choix de serveur, bande passante, vitesse, durée de l’utilisation. Vous pouvez essayer gratuitement ProtonVPN si vous le souhaitez.

Illustration : VPN prix

Rassurez-vous, un abonnement VPN, ce n’est pas la ruine et si vous avez déjà eut recours à un proxy payant de qualité (ça existe encore), vous constaterez qu’un VPN n’est pas plus cher, voir parfois moins. Afin de vous faire une idée, n’hésitez pas à consulter notre comparatif de prix des VPN. Il y en a pour tous les budgets et tous types d’utilisations.

VPN compatibles avec Tor

Pour les proxies, on ne peut rien faire pour vous. Par contre, si vous utilisez le navigateur Tor et/ou que vous avez besoin de vous rendre sur le réseau en .onion, on vous recommande l’utilisation d’un VPN. Cela comblera les failles de sécurité du réseau Tor lui-même et bloquera l’analyse de vos données par votre FAI.

Gardez à l’esprit que Tor n’est en aucune façon suffisant pour protéger efficacement la vie privée des individus. Les idées reçues concernant les VPN sont assez tenaces, comme pour Tor qui est associé au Darkweb et aux pirates informatique, les réseaux privés virtuels pâtissent des mêmes préjugés. Beaucoup de personnes font des raccourcis qui ne sont pas forcément le reflet de la réalité.

NordVPN

Données illimitées
+ de 5500 serveurs
Onion Over VPN
Bloque les publicités
Kill Switch
Compatible P2P
Sans Logs
6 connexions simultanées

Compatible

Illustration icones compatibilité avec NordVPN
Logo de ProtonVPN

ProtonVPN

Données illimitées
+ de 900 serveurs
Open Source
Accès direct sécurisé à Tor
Kill Switch
Téléchargement de torrents
Sans logs
Jusqu’à 5 connexions simultanées

Compatible

Illustration : Compatibilité avec ProtonVPN
Illustration : logo CyberGhost VPN

CyberGhost

Données illimitées
+ 7400 serveurs
Démo gratuite 24h
VPN le plus utilisé du monde
Kill Switch
Compatible Torrent
Sans Logs
7 connexions en même temps

Compatible

Illustration : compatibilité CyberGhost

Que peut faire un VPN de plus qu’un Proxy et Tor ?

Illustration : VPN bloqueur de publicités et de malwares

Cela varie, bien évidement d’un fournisseur à l’autre. Certains services assurent simplement un très haut niveau de chiffrement, un très large choix de serveurs bien répartie dans le monde et d’autres proposent des options supplémentaires. A titre d’exemple, NordVPN est un VPN bloqueur de pub. En effet, ses applications embarquent avec elles un adbloqueur intégré qui suppriment les annoncent envahissante et isole les malwares. CyberGhost, quant à lui, propose en plus un antivirus complet.

Un serveur proxy peut, dans certains cas, effectuer un travail de filtrage des publicités, mais c’est à vous de le paramétrer manuellement.

La Fiabilité d’un VPN

Si dans la plupart des inconvénients cités pour Tor et les proxy, la question de la fiabilité est pointée du doigt pourquoi n’en serait-il pas de même pour les VPN ?

Et demander si, d’une certaines façon, les utilisateurs ne sont pas en train de payer pour privatiser leurs données est légitime.

Illustration : Fiabilité d'un VPN

Un VPN fiable est avant toute chose sans log. Cela signifie qu’il ne conserve aucune trace de votre navigation sur leurs serveurs. C’est pour ça qu’ils sont payants.

Vous pouvez en douter, bien évidement. Mais c’est une question d’espace et de ressources matériel. En effet, si un mastodonte comme Google en vient à limiter ses crawls de pages pour économiser en stockage, imaginez une entreprise qui loue et entretient des serveurs pour des millions de personnes dans le monde. Conserver, trier, archiver durablement les logs de tout le monde serait compliqué matériellement. On n’a pas dit que c’était impossible, mais ça reste peu probable. En plus, une mauvaise réputation c’est vite fait et ça peu couter très cher. Ce n’est pas dans l’interêt des VPN premium de le faire.