document.addEventListener("DOMContentLoaded", function(event) { var classname = document.getElementsByClassName("atc"); for (var i = 0; i

Sécurité numérique renforcée : La France revoit ses protocoles de communication

par | 1 Déc 2023 | Actualités cybersécurité

Matignon a invité les ministres français à désinstaller des applications de messagerie telles que WhatsApp, Signal, et Telegram avant le 8 décembre 2023. Cette décision, communiquée par la Première ministre Élisabeth Borne, vise à renforcer la cybersécurité gouvernementale​. A la place, les ministres devront utiliser Tchap ou Olvid, des applications de messagerie françaises.

Olvid : La nouvelle norme de messagerie

En remplacement, les membres du gouvernement et les cabinets ministériels sont encouragés à adopter Olvid, une application de messagerie sécurisée française. Olvid est présentée comme une solution Open Source plus sûre, développée par des experts français en cybersécurité.

Compatible sur Android et iOS, Windows, macOS et linux, Olvid fonctionne sans serveur d’adresses centralisé, assurant un niveau de sécurité et de confidentialité. Simple d’utilisation, Olvid est à la portée de tous.

La France a donc décidé de privilégier des solutions nationales pour la communication gouvernementale, un bel effort de souveraineté numérique.

Raisons de sécurité et de protection des données

L’entourage du ministre de la fonction publique, Stanislas Guerini, a souligné que ces applications présentent des risques en termes de cybersécurité et de protection des données des agents publics et de l’administration. Cette préoccupation est en phase avec les actions prises par plusieurs institutions et gouvernements occidentaux au cours de l’année 2023, qui ont également limité ou interdit l’utilisation de certaines applications sur les appareils professionnels​.

En effet, le gouvernement français avait également pris la décision d’interdire l’installation et l’utilisation d’applications récréatives sur les téléphones professionnels des fonctionnaires de l’État. Cette interdiction, effective depuis le 24 mars 2023, inclut des applications comme TikTok, Netflix ou encore Candy Crush​​​.

Illustration : communication gouvernementale française.

 

Synthèse et Perspectives

La décision de la France de renforcer la sécurité des communications au sein de son gouvernement, en privilégiant des applications de messagerie nationales et en interdisant l’usage d’applications récréatives sur les téléphones professionnels, marque un tournant significatif. Elle reflète une vraie prise de conscience des risques associés à la cybersécurité et à la protection des données dans un environnement gouvernemental. Cette mesure, tout en visant à protéger les informations sensibles met également en lumière le défi de naviguer dans un paysage technologique où la frontière entre les outils professionnels et personnels devient de plus en plus floue. Enfin, cette politique s’inscrit dans une tendance mondiale où les gouvernements prennent des mesures proactives pour contrôler et sécuriser les canaux de communication et les données au sein de leurs administrations, dans un contexte de préoccupations croissantes concernant la cybersécurité et la souveraineté numérique.

Chaque jour, vous êtes de plus en plus nombreux à consulter nos pages et à nous poser des questions pour comprendre comment sécuriser vos données personnelles. Merci pour votre soutien et pour vos nombreux partages !

A propos de l'auteur : Lisa

A propos de l'auteur : Lisa

Fondatrice de VPN Mon Ami

Lisa est une experte en cybersécurité avec plus de 10 ans d’expérience dans le domaine des VPN. Lisa écrit de nombreux articles pour sensibiliser les internautes à la confidentialité en ligne.

Share This