document.addEventListener("DOMContentLoaded", function(event) { var classname = document.getElementsByClassName("atc"); for (var i = 0; i

Si Internet s’arrêtait ?

par | 13 Juin 2022 | Dossier

Il n’est pas si loin le temps ou nous n’avions pas Internet. Même à ses débuts, le bruit du modem, la ligne téléphonique qui sonnait occupée et les factures colossales qui s’en suivaient, limitaient grandement notre temps de connexion et les services disponibles. En terme de choix et de vitesse, ce n’est pas folichon plus, mais les premiers internautes découvraient un nouveau monde numérique et ses infinies possibilités. Serions-nous réellement capables de revenir en arrière ? Et si un jour, c’était le crash ? Que se passerait-il si demain, il n’y avait plus Internet ?

Qu’est-ce qu’Internet ?

Internet désigne un réseau de réseaux informatiques connectés dans le monde entier. On parle ici de l’infrastructure physique. Dans l’inconscient collectif, Internet est plutôt perçu comme un vaste monde virtuel remplis de sites, de services, de réseaux sociaux, etc. On le nomme plus couramment World Wild Web.

A lire également : Découvrez un Internet sans frontière avec le meilleur VPN.

Que se passerait-il si Internet s’arrête demain ?

Tout d’abord, tout ce qui est site web et cloud computing deviendrait inutile et non-accessible. Les applications sur votre téléphone ou votre ordinateur dépendent de l’accès à Internet pour faire ce que vous voulez qu’elles fassent. Si l’internet disparaissait, elles seraient inopérantes.

illustration : triste

Si Internet s’effondrait, vous ne pourriez plus rien faire :

  • Utiliser les médias sociaux
  • Faire des achats en ligne
  • Chercher des choses en ligne
  • Jouer à des jeux multijoueurs
  • Regarder n’importe quoi en streaming
  • Obtenir des mises à jour en direct pour vos logiciels
  • Effectuer des opérations bancaires en ligne
  • Télécharger des jeux
  • Télécharger des fichiers autres que des jeux
  • Appeler ou envoyer des SMS dans certains cas
  • Déclarer vos impots (est-ce si grave ? :))
  • etc

Une coupure permanente de la connexion internet constitue également l’épine dorsale d’un grand nombre d’activités commerciales et gouvernementales. Toutes ces activités seraient rapidement interrompues.

  • Les fichiers stockés sur le cloud ? Disparus.
  • L’accès aux bases de données ? Fini.
  • La communication instantanée entre les entreprises ? Plus rien.
  • Suivi en direct de tout et n’importe quoi ? Entièrement disparu.

L’économie s’effondrerait immédiatement, notre société actuelle est devenue très dépendante de ce service (oui, Internet est un service.) à tous les niveaux.

Comment l’internet pourrait-il tomber en panne ?

Internet n’est pas un système centralisé provenant d’un point unique, si un élément tombe en panne, il en reste suffisamment pour qu’il fonctionne encore.

Il y a deux grands domaines qui peuvent être ciblés pour faire tomber l’internet : l’infrastructure physique et les « logiciels » qui font fonctionner celui-ci.

En ciblant l’infrastructure

Cela signifie couper des fils, endommager des satellites, détruire des points d’échange internet, etc. Naturellement, une telle attaque serait très difficile à mener à l’échelle mondiale. Par ailleurs, toute catastrophe naturelle (astéroïdes, etc.) susceptible de détruire une grande partie de l’infrastructure entraînerait d’autres problèmes plus importants que la perte de connexion.

Illustration : réparer une panne

En ciblant les logiciels

Il s’agirait d’exploiter des bugs et de diffuser des malwares pour empêcher les protocoles web de fonctionner. Techniquement faisable et bien plus réaliste que si l’on ciblait l’infrastructure. Ce scénario reste cependant peu probable, le réseau entier est bien défendu.

L’internet, peut-il tomber en panne dans certaines régions du monde ?

Évidement ! Il est possible de faire tomber l’Internet dans certaines régions et c’est déjà arrivé, parfois intentionnellement parfois non.

En 2011, une femme creusait pour trouver du cuivre et a accidentellement coupé une grande partie d’un câble de fibre optique. Cela a provoqué une énorme panne d’Internet qui a sévi dans certaines zones de la Géorgie, de l’Azerbaïdjan et de l’Arménie.

En 2012, l’ouragan Sandy a provoqué une grande panne d’Internet.

En 1988, le ver Morris a touché des milliers d’ordinateurs sur l’internet naissant et les ralentissements tellement importants que le service était inutilisabales.

Certains gouvernements coupent parfois le réseau.

Quels sont les types de coupures d’Internet ?

Les fermetures ou coupures de l’internet peuvent être classées en deux grandes catégories : les fermetures totales et les fermetures partielles.

Coupure totale

Cela signifie qu’Internet ne fonctionne plus. Tous les services sont complètement bloqués, y compris les opérateurs à large bande et les services de données mobiles. Ce blocage s’étend généralement à l’échelle d’une région ou d’un pays, et les utilisateurs sont incapables d’établir une connexion sur quelques appareils que ce soit.

Arrêt partiel

Les fermetures d’Internet sont généralement employées par des gouvernements peu démocratiques en temps de crise, lorsque la nécessité d’empêcher la liberté d’expression ou de réunion est la plus dangereuse pour le régime. Les pays les plus souvent cités sont la Chine et la Russie.

Que ferions-nous si l’internet s’arrêtait ?

Nous nous adapterions et surtout, nous tenterions de le relancer.

Au niveau de l’infrastructure, il faudrait un magicien pour faire disparaître tous les câbles, les satellites et les serveurs sans faire disparaître la civilisation humaine de la surface de la Terre. Et si cela se produisait, l’humanité recréerait un réseau.

Si Internet s’arrêtait à cause d’un problème de logiciel. Le code devrait être vérifié, les logiciels malveillants potentiels devraient être corrigés, les lecteurs devraient être effacés et réécrits, mais ce n’est rien comparé au remplacement de l’infrastructure physique.

Illustration : Code

Le coût d’une telle opération est presque qu’impensable. Eradiquer le Ver morris avait déjà couter des milliers de dollar dans les années 80

Pour conclure, il est extrêmement improbable qu’Internet disparaisse d’un coup. Vous avez plus de chances de tomber sur une coupure totale ou partielle du réseau pendant quelques heures.

Pin It on Pinterest

Share This