par | 2 Oct 2019 | Dossier

Dans une certaine mesure, échapper à Facebook et Google est encore possible même sans avoir recours à un VPN, en revanche, vous ne pouvez absolument rien cacher à votre FAI. Ce sigle signifie Fournisseur d'Accès Internet, ils regroupent l'ensemble des prestataires d’abonnements internet à travers le monde. Avec l'arrivée en masse des Box Internet fournies par les opérateurs, notre quotidien s'est trouvé grandement simplifié, car la question du routeur à choisir et à longuement configurer ne se posait plus. Un opérateur, abonnement, une Box, il n'y a qu'a brancher et ça fonctionne.

C'est la box qui traite l'intégralité des requêtes qui transitent entre vos appareils connectés et Internet. Si au départ ces dispositifs étaient simplement équipées de capteurs pour détecter certaines pannes et obtenir des informations de façon à ajuster leur service en fonction des demandes, la question de la véritable nature de ces petits utilitaires est au cœur de nombreuses interrogations.

En effet, à l'heure actuelle, n'importe quel FAI dans le monde est en mesure de connaître la totalité de la navigation de leurs abonnées, les sites visités, les requêtes sur les moteurs de recherche, les jeux auxquels nous jouons, nos services bancaires, quels achats nous effectuons, ils ont également accès à toutes nos conversations... La notion de vie privée a, de fait, complètement disparu.

Corbeau de la plate-forme SciHub

Dans certains cas très particuliers, les FAI ont également la possibilité de bloquer l'accès à certains sites pour diverses raisons. Ce n'est pas nécessairement une mauvaise chose. Mais parfois, cela donne lieu à des censures assez singulières. Il y a quelques mois, la plate-forme de publications de revues scientifiques, Sci-Hub, qui suite à une décision de justice à été considérée comme illégale, est devenue inaccessible depuis la France car les FAI ont reçu l'ordre d'en empêcher l'accès.

Il existe des rumeurs venant d'utilisateurs de jeux en réseaux qui se plaignent que leur connexion internet s'est vue bridée, d'autre encore affirment que ce serait pour inciter les utilisateurs à souscrire à un abonnement plus important.

Aux États Unis, certains fournisseurs d'accès ne se contentent pas seulement de stoker et revendre les données des utilisateurs, ils vont jusqu'à tenter de cartographier les foyers de leurs abonnés grâce à tous les objets connectés présents dans la maison, sans aucun consentement.

Quoi qu'il en soit réellement, la nécessité de rendre un peu plus opaques les données de navigation aux FAI devient un besoin impérieux.

L'utilisation d'un proxy est une première bonne approche, cependant, celui-ci joue essentiellement un rôle d'intermédiaire, il masque votre IP, mais ne chiffre pas les données. Les FAI ont donc toujours accès aux données de navigation tout en sachant que vous avez utilisé un Proxy ou Tor par exemple.

Un service de VPN présente plusieurs avantages, mais le plus important, c'est qu'il va chiffrer toutes vos données internet, les fournisseurs d'accès à Internet ne sont donc plus en mesure de comprendre, d'interpréter et collecter les informations de navigation personnelles de leurs abonnés. La seule information dont ces prestataires disposeront, c'est que vous utilisez un VPN, votre flux et quand vous vous connectez.

Les VPN chiffrent nos données de bout en bout, mais nos logs, eux, se retrouvent généralement stockés sur le serveur par lequel nous sommes passés. Les VPN sans logs sont une solution appropriée pour laisser le moins de trâces possible de sa navigation Internet. Une très grosse majorité des services de VPN annonce une politique d'absence d'archivage et de revente de données personnelles, il est cependant judicieux de rappeler qu'en cas d'enquête, et sur la demande d'un juge, ils seront tenus de remettre aux autorités les paquets de données, même minimes (e-mails, paiement), dont ils disposent.

Share This