Les pires VPN gratuits du Google Play

par | 7 Mai 2024 | Actualités VPN

L’annonce de la fermeture du VPN de Google One va contraindre quelques utilisateurs à s’orienter vers d’autres services.

Toutefois, après une série d’incidents liés à des VPN gratuits pour Android, qui ont vu des millions de données d’utilisateurs exposées et des systèmes compromis, nous lançons une nouvelle initiative : une liste régulièrement mise à jour des pires VPN gratuits disponibles sur le Google Play, et nous vous expliquons pourquoi il veut mieux éviter le téléchargement de ces réseaux privés virtuels non-payants.
En tant qu’utilisateur, vous avez le droit de savoir quels services posent un véritable risque de compromettre votre appareils et vos données personnelles.

28 applications de VPN gratuit sur le Google Play qui utilisent votre téléphone sans consentement

L’équipe Satori de HUMAN a identifié 28 applications VPN sur Google Play qui convertissaient en secret les appareils Android en proxies résidentiels, ce qui pourrait permettre à des acteurs malveillants de détourner le trafic internet des utilisateurs à leur insu. Baptisée PROXYLIB, cette opération a été découverte initialement dans une application nommée Oko VPN (à fuir).

Google a retiré ces applications et mis à jour Google Play Protect pour contrer cette menace. Malgré cela, la prudence reste de mise lors du téléchargement d’applications VPN gratuite pour Android.

si vous avez une ou plusieurs de ces applications VPN sur votre smartphone, désinstallez-les :

  • MaskVPN
  • DewVPN
  • PaladinVPN
  • ProxyGate
  • ShieldVPN
  • VPN Ultra
  • Swift Shield VPN
  • Fast Line VPN
  • Turbo Tunnel VPN
  • Turbo Track VPN
  • Run VPN
  • Sample VPN
  • Yellow Flash VPN
  • Speed Surf
  • Fast Fly VPN
  • Fast Fox VPN
  • Oko VPN
  • Lite VPN
  • Byte Blade VPN
  • Secure Thunder
  • Quick Flow VPN

SuperVPN

Illustration : Logo de SuperVPN
Avec un scandale de Fuite massive de données sur les bras, SuperVPN est un VPN gratuit à éviter actuellement. Pourtant, il compte plus de 100 millions de téléchargements sur le Google Play et semble, à priori, bien noté.

Bien que ce réseau privé virtuel semble donner satisfaction à de très nombreux utilisateurs, sa politique de confidentialité n’est pas non plus optimale.

 

En effet, il n’est fait mention nulle part dans quels pays les données peuvent être traitées. En fonction des lois sur la protection des données du pays, cela pourrait avoir un impact sur le niveau de protection des données des utilisateurs. Super VPN conserve des journaux d’accès, qui incluent l’adresse IP. La fuite massive de données récentes risque d’avoir des répercussion lourdes pour les utilisateurs.

Hola !

logo Hola vpn
Hola VPN est peut-être l’un des noms les plus connus sur le marché des VPN gratuits, mais sa réputation est loin d’être sans tache. Afin de dissiper toute confusion Hola est une extension de VPN pour navigateur disponible sur Chrome, Edge et Opera.

Hola! promet une navigation illimitée et le déblocage de contenu géo-restreint.

Attention toutefois, ce qui distingue principalement Hola VPN de ses concurrents, c’est son modèle économique. Hola VPN fonctionne comme un réseau pair à pair (P2P), ce qui signifie que votre bande passante et votre adresse IP peuvent être utilisées par d’autres utilisateurs du réseau. C’est comme si vous invitiez volontairement des inconnus à utiliser votre connexion Internet, avec tous les risques que cela comporte. Vous pourriez vous retrouver à partager la responsabilité d’activités en ligne malveillantes que vous n’avez pas commises.

Hola VPN a été pris en flagrant délit dans le passé pour ne pas avoir été clair sur la manière dont il utilise les ressources de ses utilisateurs, ainsi que pour avoir vendu la bande passante des utilisateurs à des tiers.

En termes de confidentialité, Hola VPN laisse également beaucoup à désirer. Contrairement à d’autres VPN sans log qui s’engagent à ne pas conserver de journaux d’activité, Hola VPN conserve des journaux détaillés de l’activité des utilisateurs, y compris les sites visités, pour nous, c’est red flag.

Touch VPN

Illustration : Application de Touch VPN gratuit pour Android

Avec plus de 10 millions de téléchargements et un nombre impressionnant d’avis positifs sur Google Play, Touch VPN pourrait être un choix interessant pour les internautes.

Compatible sur Windows, Android, macOS, iOS, Edge, Firefox et Chrome, TouchVPN appartient maintenant au groupe Aura, tout comme Hotspot Shield et Betternet VPN, deux autres services avec des problèmes de confidentialité notoires. Cela signifie que Touch VPN suit la même politique de confidentialité qu’Aura, qui a été critiquée pour sa gestion des données utilisateur.
Voici un extrait de la politique de confidentialité de Touch VPN : « Sauf indication contraire expresse, nous ne recueillons pas vos informations de localisation sur la base du GPS de votre appareil ou d’autres données de capteur de l’appareil. Toutefois, nous pouvons collecter votre position approximative en calculant une latitude et une longitude imprécises sur la base de votre adresse IP afin de vous fournir un meilleur service (par exemple, pour vous connecter au serveur VPN le plus proche et le plus rapide). »

Veuillez également noter que Touch VPN ne chiffre pas vos données de connexion. Considérez que ce VPN non-payant pour Android fonctionne comme un proxy mais en pire.

De plus, Touch VPN fonctionne avec des publicités intégrées à l’application et des achats intégrés, ce qui peut être à la fois dérangeant et potentiellement préoccupant en termes de confidentialité. Compte tenu de ces préoccupations, il est recommandé aux utilisateurs de faire preuve de prudence lorsqu’ils envisagent d’utiliser TouchVPN pour leurs besoins en matière de VPN.

Betternet

Illustration : Logo Betternet
Betternet est un service VPN gratuit qui est largement disponible sur Windows, Mac, iOS, Android et Chrome. Il cumule actuellement plus de 50 millions de téléchargements sur le Google Play.
Betternet VPN est un proxy VPN sans carte bancaire qui se finance grâce à la publicité. Betternet prétend ne nécessiter aucune inscription et ne demande même pas votre email. Il vous faudra toutefois décliner l’offre payante un certain temps avant d’accéder à la version gratuite.

Il promet de sécuriser votre trafic en ligne avec un chiffrement de haut niveau (Wireguard), de débloquer du contenu à travers le monde, d’offrir un streaming ultra-rapide, de bloquer les logiciels malveillants et le phishing pour la version payante uniquement.

Betternet est affilié à Aura. La politique de confidentialité de Betternet indique cependant qu’ils ne collectent pas les informations de navigation des utilisateurs mais s’octroient le droit de récuperer certaines données. Étant donné qu’il s’agit d’un VPN gratuit, il est possible que certaines données soient vendues à des réseaux publicitaires tiers​.

Psiphon

Illustration : logo psiphon VPN

Psiphon est un VPN développé par la société canadienne Psiphon Inc., créé à l’origine en 2006 comme un projet anti-censure à l’Université de Toronto.

Il est devenu un service VPN à part entière, il affiche plus de 100 millions de téléchargements sur le Google Play. Utilisé comme un outil de sécurité pour contourner la censure des médias, Psiphon est malheureusement assez lent et ne prend pas en charge le streaming, le gaming et le P2P. Le réseau de serveurs de Psiphon est également limité, avec seulement 26 emplacements de serveurs, la plupart étant situés en Europe. Il n’y a pas de serveurs en Amérique du Sud, en Océanie et en Afrique.

Psiphon se classe parmi les réseaux privés virtuels avec le plus petit parc de serveurs.

La politique de confidentialité de Psiphon recueille des données d’activité des utilisateurs (y compris le protocole utilisé, la durée de la connexion, la quantité de données transférées et l’emplacement géographique approximatif) mais ne partage jamais ces informations avec des tiers. Le service conserve ces données pendant un maximum de 90 jours, après quoi elles sont supprimées.

Psiphon s’assure que toutes les données partagées avec des tiers sont anonymisées et ne peuvent pas être utilisées pour identifier les utilisateurs. Il y a des VPN gratuit pour Android bien meilleurs que Psiphon avec plus de serveurs, plus de prise en charge et surtout, de bien meilleurs performances.

VPN GPT

Illustration : Logo de VPN GPT
Lancé en mai 2023, VPN GPT semble vouloir surfer sur la vague de l’IA, le buzzword incontournable actuellement.

Ils prétendent que leur service utilise l’IA pour améliorer la confidentialité et la sécurité en ligne, mais ils ne fournissent aucun détail sur la manière dont cette technologie est mise en œuvre.

En soi, l’utilisation de l’IA dans un VPN pourrait offrir des réels en termes d’optimisation du routage ou de renforcement des fonctionnalités de sécurité, mais sans transparence sur son application, ces affirmations semblent être un moyen de capitaliser sur une tendance technologique à la mode plutôt que d’offrir une véritable innovation.

Mais la question de la confiance ne s’arrête pas là. Leur politique de confidentialité présente des incohérences troublantes. VPN GPT prétend ne conserver aucun log de connexion, alors qu’il est clairement stipulé dans leur politique de confidentialité qu’ils recueillent des journaux de connexion.

De plus, leur modèle économique reste vague. L’application contient des publicités, mais aucune autre source de revenus n’est mentionnée. Leurs termes et conditions contiennent également une clause qui leur permet d’utiliser, de modifier et de distribuer le contenu des utilisateurs, une pratique qui pourrait être utilisée pour collecter et analyser les données des utilisateurs à des fins commerciales.

Si vous souhaitez en savoir plus : VPN GPT : ne téléchargez pas ce VPN gratuit pour Android !

Réflexions finales : Évitez les arnaques de certains VPN gratuits

En conclusion, la sécurité et la confidentialité en ligne sont des enjeux majeurs à notre époque. L’utilisation d’un VPN est l’une des mesures que vous pouvez prendre pour vous protéger et contourner les géo restrictions sur Internet.

Soyez vigilant lorsque vous choisissez un VPN gratuit. Méfiez-vous des offres qui semblent trop belles pour être vraies et prenez le temps de lire attentivement les politiques de confidentialité. Faites des recherches approfondies et ne compromettez jamais votre sécurité et vos données personnelles pour un service gratuit.

Au-delà de la simple violation de la confidentialité, certains services VPN peuvent constituer une menace directe pour la sécurité de votre appareil. Un rapport récent a mis en lumière une nouvelle menace dans le paysage de la cybersécurité : des cybercriminels qui distribuent des installateurs de VPN contrefaits infestés de malwares. La popularité croissante des VPN a également attiré l’attention des acteurs malveillants, cherchant à exploiter les besoins des internautes les moins informés à des fins néfastes.

N’oubliez pas que votre sécurité en ligne est entre vos mains.

Avez-vous déjà utilisé un VPN gratuit qui s’est avéré provenir d’un fournisseur malhonnête ou qui ne fonctionnerait pas ? Quel autre service pensez-vous mériter d’être sur notre liste d’avertissement VPN ? Faites-le nous savoir.

Chaque jour, vous êtes de plus en plus nombreux à consulter nos pages et à nous poser des questions pour comprendre comment sécuriser vos données personnelles et réduire votre suivi en ligne. Merci pour votre intérêt et vos nombreux partages !
A propos de l'auteur : Lisa

A propos de l'auteur : Lisa

Fondatrice de VPN Mon Ami

Lisa est une experte en cybersécurité avec plus de 12 ans d'expérience dans le domaine des VPN. Lisa écrit de nombreux articles pour sensibiliser les internautes à reprendre le contrôle de leurs données.

Share This