document.addEventListener("DOMContentLoaded", function(event) { var classname = document.getElementsByClassName("atc"); for (var i = 0; i

Les Macs sont-ils vraiment à l’abri des virus ?

par | 13 Déc 2023 | Actualités cybersécurité

Beaucoup de personnes pensent que les Macs sont immunisés contre les virus. Cependant, cette affirmation perd de sa pertinence en 2024 car les vecteur d’attaques changent et s’améliorent. La popularité croissante des appareils Apple et l’évolution des motivations des cybercriminels, qui se concentrent de plus en plus sur la valeur des informations qu’ils peuvent obtenir, ont changé la donne. En effet, et malgré le fait que les fonctionnalités de sécurité intégrées aux appareils de la marque à la pomme soient solides, les Macs peuvent bel et bien être infectés par des malwares et surtout des keylogger. Ce mythe d’immunité crée un faux sentiment de sécurité chez les utilisateurs de MacOS les rendant moins vigilants.

Les Macs : des forteresses à l’épreuve des virus ?

A l’instar de nombreux autres appareils (oui, même ceux qui ne sont pas estampillés d’une pomme déjà croquée), les Macs peuvent attraper des virus et autres cyber-embrouilles. Même si ces derniers sont dotés d’une protection intégrée aussi solide que le portail de Fort Boyard, les cybercriminels, eux aussi, évoluent plus rapidement que les tendances sur TikTok. Avec l’essor de l’IA, les tactiques d’ingénierie sociale se sophistiquent, manipulant de mieux en mieux les internautes pour qu’ils cliquent sur des liens qui sentent le sapin.

Illustration : Aperçu de macOS Sonoma
© Apple Inc.

Pourquoi les Macs sont globalement moins exposés aux malwares ?

Système d’exploitation basé sur UNIX : MacOS est développé à partir de UNIX pour être un système multi-utilisateur. Chaque application Mac s’exécute dans une zone spécifique de la mémoire de l’appareil, ce qui restreint les actions d’un seul utilisateur et renforce la capacité du système d’exploitation à résister aux infections par des malwares.

XProtect : Il s’agit d’un logiciel antivirus incorporé à tous les appareils Apple. Il analyse les applications et les fichiers que vous téléchargez pour rechercher des malwares, en se basant sur la base de données de menaces connues d’Apple.

Outil de suppression de malwares (MRT) : L’objectif de MRT est de détecter et de supprimer automatiquement les malwares qui ont réussi à échapper à XProtect. Cet outil dépend également de la mise à jour de la base de données de malwares d’Apple.

Mac App Store : Apple vérifie soigneusement (en théorie) chaque application destinée à être exécutée sur un appareil Apple et vendue dans l’Apple Store avant qu’elle ne soit accessible aux utilisateurs de Mac. Apple a conçu le logiciel Gatekeeper pour renforcer la sécurité en bloquant les applications malveillantes et en vérifiant les applications légitimes.

Sandboxing des applications : Le sandboxing restreint les applications et leur permet d’accéder uniquement au strict minimum de données nécessaires à leur fonctionnement. Les applications sont également restreintes pour ne pas accéder aux données d’autres applications, aux paramètres ou aux systèmes d’exploitation Mac.

Absence de téléchargement de pilotes pour les périphériques tiers : Dans la plupart des cas, les ordinateurs Mac sont uniquement compatibles avec d’autres matériels Mac, tels que les claviers ou les souris. Sans la nécessité d’installer des pilotes tiers, les utilisateurs n’ont pas besoin de se préoccuper des mises à jour supplémentaires des pilotes, ce qui rend plus difficile l’infiltration de code malveillant sur l’appareil​.

Illustration : MacbookPro d'Apple

© Apple Inc.

La vulnérabilité des Macs face aux virus ?

Les Macs sont aussi vulnérables aux virus que les autres appareils. Pour clarifier, le terme virus est souvent un terme générique pour différents types de malwares.

MacOS offre certes des instruments de sécurité natifs robustes pour vous aider à empêcher les malwares de s’inviter chez vous. Cependant, le système MacOS ne détecte un malware que si la base de données d’Apple sur les menaces connues contient des informations à son sujet. Même si cette base de données est constamment mise à jour, il n’est pas rare que le système échoue à reconnaître de nouveaux types de malwares.

En plus des virus, les utilisateurs de Mac peuvent également tomber dans des campagnes de phishing, être victimes de vols d’identité, d’escroqueries lors de leurs achats en ligne, ou encore télécharger sans le savoir des programmes potentiellement indésirables, qui peuvent réduire la qualité de leur expérience en ligne.

Les menaces en ligne peuvent prendre différentes formes et nécessitent donc une sensibilisation à la sécurité et des outils de protection contre les malwares supplémentaires

Comment sécuriser votre Mac ?

Rester vigilant face aux cybermenaces en ligne. Évitez de cliquer sur des liens non-sollicités ou de télécharger des fichiers d’origine inconnue.

Voici quelques conseils pour garantir une sécurité optimale en ligne sur Mac :

Illustration : Sécurisez votre Mac
© Apple Inc.

L’App Store vous met relativement à l’abri

Évitez de télécharger des applications depuis des sites web suspects ou des développeurs inconnus. Apple vérifie toutes les applications avant qu’elles ne soient mises en ligne, ce qui ajoute une couche de sécurité supplémentaire.

Attention toutefois, prenez le temps de lire les conditions d’utilisation des applications gratuites que vous téléchargez. Vérifiez sur quoi repose le modèle économique. En effet, si Apple prend soin de s’assurer que les applications soient relativement propres pour votre matériel, les conditions abusives relatives au siphonnage de données, ont tendance à passer sous les radars.

Pour en savoir plus : Comment sécuriser son iPhone avant 2024 ?

Utilisez un VPN

Les réseaux publics sont connus pour être peu sûrs. L’utilisation d’un VPN sur Mac permet de chiffrer votre trafic internet et d’accéder à vos services préférés en toute sécurité, peu importe où vous êtes. Les VPN constituent une barrière de protection supplémentaire pour la séucrité de vos donnéess personnelles.

A découvrir :  VPN gratuits pour mac les plus sûrs

Mettez régulièrement à jour vos logiciels

Les mises à jour logicielles sont essentielles pour la santé et la sécurité de votre appareil. Elles permettent de corriger les failles de sécurité, d’éliminer les bugs et d’ajouter de nouvelles fonctionnalités pour améliorer l’expérience utilisateur.
Récemment, Apple a lancé une mise à jour de ses systèmes pour corriger des vulnérabilités critiques.

Protégez vos fichiers

Conservez vos fichiers dans un espace de stockage cloud sécurisé chiffré pour vous assurer qu’ils ne seront pas perdus ou pris en otage en cas de virus sur votre Mac. iCloud n’est pas forcément le meilleur service en terme de confidentialité.

Utilisez un mot de passe fort

Utilisez un mot de passe différent pour tous vos comptes. Créez des mots de passe uniques et forts contenant des caractères spéciaux, des chiffres, et des lettres en minuscule et en majuscule. Vous pouvez également gérer et stocker vos mots de passe en toute sécurité avec un gestionnaire de mots de passe.

Avez-vous besoin d’un antivirus pour votre Mac ?

La réponse est oui.

Même si les Macs disposent de solides fonctionnalités de sécurité intégrées, l’ajout d’un antivirus tiers offre une protection supplémentaire. Ces logiciels sont souvent plus à jour et capables d’identifier un plus grand nombre de types de malwares. Lorsque vous choisissez un antivirus, recherchez un outil qui offre des analyses en temps réel et une défense active contre les menaces en ligne. Il peut être utile de choisir un logiciel qui effectue des analyses régulières pour repérer les malwares, adwares et PUPs qui ont pu se glisser sur votre appareil à la pomme, et qui est capable de réparer les modifications du système après la suppression des malwares.

Le ver est dans le fruit : Quels sont les signes que votre Mac est infecté ?

Un logiciel malveillant peut agir de différentes manières une fois qu’il a infecté votre appareil Mac. Voici quelques signes qui devraient vous alerter :

Performance réduite

Si votre appareil MacOS semble sous sédatifs, si vos applications et pages Internet ont autant de réactivité qu’une tortue, et si votre batterie a une autonomie comparable à celle d’un smartphone de 2007, il y a de fortes chances qu’un malware soit en train de faire la fête en arrière-plan.

Surchauffe

Si votre ordinateur a plus chaud qu’un coureur du Tour de France en pleine montée, c’est peut-être un signe que le malware utilise vos données et votre puissance de calcul.

Applications et données non-reconnues

Si un hacker prend le contrôle de votre appareil, il pourrait envoyer des mails ou des messages malveillants à vos contacts ou installer des applications inconnues sur votre ordinateur.

Modifications de l’écran

Si vous constatez des modifications de votre écran d’accueil que vous n’avez pas initiées ou de nouveaux favoris vers des pages web inconnues, c’est un signe évident que votre appareil a été piraté.
Espace de stockage réduit : Les programmes malveillants ou indésirables prennent également de l’espace et/ou si vous constatez une diminution de votre espace de stockage que vous ne pouvez pas expliquer, c’est peut-être un malware qui est en train d’en squatter une partie.

Que faire en cas d’infection ?

Il ne vous aura pas échappé que peu importe votre système d’exploitation, il vous faut un antivirus. Toutefois, si vous soupçonnez votre Mac d’être infecté magré ça, pas de panique. Les virus et autres types de malwares sont généralement possibles à éliminer.

Voici trois étapes à suivre si votre Mac est infecté par un malware :

  • Mettez votre antivirus à jour.
  • Utilisez des outils de suppression de virus.
  • Débarrassez-vous des applications récemment installées.
  • Désinstallez les extensions de navigateur.
  • Réinitialisez votre Mac aux paramètres d’usine.

N’attendez pas d’être la victime d’une cyberattaque pour agir, prenez les devants et protégez-vous dès maintenant.

Chaque jour, vous êtes de plus en plus nombreux à consulter nos pages et à nous poser des questions pour comprendre comment sécuriser vos données personnelles et réduire votre suivi en ligne. Merci pour votre intérêt et vos nombreux partages !
A propos de l'auteur : Lisa

A propos de l'auteur : Lisa

Fondatrice de VPN Mon Ami

Lisa est une experte en cybersécurité avec plus de 12 ans d'expérience dans le domaine des VPN. Lisa écrit de nombreux articles pour sensibiliser les internautes à reprendre le contrôle de leurs données.

Share This