Que penser des VPN "5 eyes" ?

C'est une remarque très courante qui est faite sur certains fournisseurs de VPN. En effet, Il est couramment indiqué qu'il faut se méfier des VPN qui sont implantés dans des pays considérés comme faisant parti des "5 eyes" (5 yeux). Ces pays sont les États-Unis, le Canada, le Royaume-Uni, l'Australie et Nouvelle-Zélande.

 

Qu'est-ce qu'un VPN "5 eyes" ?

Les Cinq Yeux, ou FVEY, sont une alliance de renseignement comprenant l'Australie, le Canada, la Nouvelle-Zélande, le Royaume-Uni et les États-Unis. Ces pays partagent un accord nommé UKUSA, il s'agit d'un traité de coopération en matière de partage de renseignements et d'informations sur les transmissions.

 

Quel impact sur les fournisseurs de VPN ?

Beaucoup d'internautes, au moment de choisir un VPN, se méfient des VPN "5 eyes" parce qu’ils pensent que leurs données personnelles de navigation ne seront pas en sécurité. En réalité, l'impact lié à cette alliance est assez minime.

  • Il n'y a pas de directives obligatoires de conservation des données qui s'appliquent aux VPN dans les pays des 5 yeux. Sans données, les fournisseurs de VPN ne peuvent être contraints de remettre quoi que ce soit. L'idée reçue la plus répandue est que les lois sur la conservation des données qui existent s'appliquent aux fournisseurs de services sur Internet. Or, un VPN n'est pas un fournisseur d'accès Internet aussi, ces lois ne s'appliquent pas.

 

  • Tous les pays concernés ont des systèmes juridiques où le gouvernement ne peut pas simplement se présenter à votre bureau et tout saisir. Il doit y avoir une procédure, une enquête et surtout l'accord d'un juge.

 

  • A contrario, les pays qui ne font pas partie des "5 yeux" sont plus susceptibles d'être ciblés par les États des "5 yeux", puisque l'alliance a été créée et renforcée pour combattre l'Union soviétique et obtenir un avantage stratégique pendant la guerre froide.

Logo Windscribe complet en hauteur

Compatible

compatibilité du VPN Windscribe

VPN gratuit à vie
Support technique
Sans logs
Rapide
Serveurs de très haute qualité
Streaming sécurisé
Kill Switch
Serveurs répartis sur 60 régions
Accès au serveur le plus rapide en 1 clic
Bloqueur d'annonces
Option de tunnel séparé

Lire la revue complète

Note de la rédaction

logo tunnelbear

Compatible

compatibilité tunnelbear

Lire la revue complète

VPN gratuit
Support technique
Sans logs
Rapide
extensions de navigateur
Streaming sécurisé
Kill Switch
Serveurs répartis sur + de 23 pays
Accès au serveur le plus rapide en 1 clic
Bloqueur d'annonces pour Chrome

Note de la rédaction

Compatible

Bande passante illimitée
+ de 5000 serveurs répartis dans 60 pays
Double VPN
Assistance 24/7
Compatible P2P
Option instantanée de connexion au serveur le plus rapide
Très rapide
Kill Switch
possibilité d'obtenir une IP exclusivement dédiée
Netflix, service de streaming, IPTV
Bloqueur des publicités et malwares

Lire la revue complète

Note de la rédaction

Même si la question de la conservation des journaux de navigation des utilisateurs de VPN est particulièrement sensible, il est impératif de comprendre que sans un minimum de données (non-sensibles) sur les serveurs, les services ne peuvent pas fonctionner correctement.

La plupart des services VPN utilisent un serveur central pour l'authentification et la conservation des états de session, qui sont nécessaires au fonctionnement du VPN et à l'application des limites de connexion simultanées dont disposent pratiquement tous les fournisseurs. Pour vérifier combien de connexions un utilisateur possède, il suffit de regarder le registre de ce serveur et de vérifier combien d'enregistrements existent pour un seul nom d'utilisateur, sans horodatage. Une fois que la session de l'utilisateur est terminée, l'enregistrement reste dans la base de données.

Questions fréquemment posées sur les VPN :