document.addEventListener("DOMContentLoaded", function(event) { var classname = document.getElementsByClassName("atc"); for (var i = 0; i

Interdiction des VPN : Comment ça fonctionne et qui se cache derrière ?

par | 23 Fév 2024 | Réflexions et analyses

Le débat sur la liberté de l’internet et la protection de la vie privée est permanent. A l’heure où les gouvernements et les entreprises continue de durcir le ton en matière d’utilisation des VPN, cette tendance au contrôle en restreignant l’internet prend de l’ampleur un peu partout.

Origine et motivations des interdictions

Les interdictions de VPN sont mises en place pour diverses raisons, souvent liées au contrôle et à la surveillance de l’utilisation d’Internet. Certains gouvernements restreignent l’accès aux VPN pour maintenir la stabilité sociale et politique, en contrôlant l’accès à l’information et en bloquant certains sites web.
Ces mesures visent à empêcher les utilisateurs de contourner la censure Internet et/ou de masquer leur activité.
Les fournisseurs d’accès à Internet, sous la directive des autorités, jouent un rôle clé dans l’application de ces restrictions, pouvant aller jusqu’à bloquer le trafic VPN, consigner l’activité des utilisateurs, et dans certains cas, signaler cette activité aux gouvernements.

Comment les VPN sont-ils bloqués ?

Les gouvernements et les entreprises qui visent à interdire à leurs citoyens ou employés d’utiliser des VPN appliquent diverses techniques pour bloquer ces outils de cybersécurité.

La première méthode est assez simple : une entreprise ou des autorités gouvernementales rassemblent une liste d’adresses IP utilisées par un service VPN particulier et mettent ces IP sur liste noire sur le réseau.
Il est également possible de configurer un pare-feu pour bloquer les ports VPN. La mécanique est simple : si vous tentez d’accéder à un serveur via un port bloqué, le pare-feu ou le système refusera la demande et empêchera la communication entre votre appareil et un serveur.

Les gouvernements et les organisations emploient également l’inspection approfondie des paquets (DPI), une forme de scan de paquets, pour détecter le trafic VPN dans le réseau d’un utilisateur. Elle analyse des morceaux de données se déplaçant entre votre ordinateur et un serveur et détecte des motifs et des signatures typiques des protocoles VPN. Une fois qu’elle détecte des connexions VPN, celle-ci sera stoppée.

Conséquences des restrictions VPN

Les restrictions imposées aux VPN affectent directement la liberté et la sécurité en ligne des utilisateurs.

Dans des pays où l’utilisation des VPN est limitée ou interdite, les citoyens se retrouvent privés d’un accès libre et sécurisé à Internet. Ces mesures peuvent conduire à une surveillance accrue par les autorités, voire à des sanctions légales pour ceux qui tentent de contourner les interdictions.

Illustration : Interdiction VPN

Pays où l’utilisation d’un VPN est restreinte ou limitée :

Chine

Bien que l’utilisation d’un VPN en Chine soit techniquement légale, tous les services VPN opérant dans ce pays doivent être approuvés par le Parti communiste chinois (PCC). La plupart des fournisseurs de VPN en Chine sont obligés de consigner les données des utilisateurs, ce qui réduit considérablement la vie privée en ligne. Le gouvernement chinois a mis en œuvre le Grand Firewall au début des années 2000 pour contrôler l’accès aux sites Web et services en ligne étrangers.

Inde

Les VPN sont légaux en Inde. Cependant, les fournisseurs de services VPN en Inde doivent consigner le trafic VPN et fournir les informations au gouvernement. Cette décision a contraint bon nombre de fournisseurs de VPN à fermer leurs serveurs en Inde en réponse à la nouvelle loi sur les données.

Iran

L’Iran a commencé à limiter l’accès aux VPN en 2013. Bien que l’utilisation d’un VPN approuvé par le gouvernement soit légale, ces services sont fortement réglementés et très surveillés. Le gouvernement vise à limiter l’accès à Internet aux médias occidentaux et aux sites de réseautage social qui pourraient aider les citoyens à s’organiser contre le régime. Toute tentative d’utiliser un VPN non-approuvé peut entraîner jusqu’à 1 an de prison.

Russie

En 2017, la Russie a interdit tous les outils qui peuvent aider les utilisateurs à contourner la surveillance Internet, y compris les VPN, les proxies et Tor. Semblable à d’autres gouvernements restrictifs, la Russie cherche à contrôler la propagation de l’information.
La Russie a récement intensifié son contrôle d’Internet et seuls les VPN approuvés par le gouvernement peuvent être utilisés.Cependant, vous pouvez utiliser des services VPN approuvés par le gouvernement qui consignent votre activité en ligne

Syrie

Le gouvernement syrien a mis en œuvre des restrictions VPN en 2011 dans le cadre d’une censure Internet plus large qui a commencé avec la guerre civile. Les autorités bloquent l’accès à certains sites Web et surveillent comment les citoyens utilisent Internet pour réprimer l’opposition.

Pakistan

Les VPN ne sont pas interdits au Pakistan. Cependant, leur utilisation est fortement restreinte. Le gouvernement n’autorise que les services VPN approuvés. De plus, les fournisseurs de VPN sont obligés de consigner le trafic en ligne des utilisateurs et de le fournir au gouvernement, dont le but est de lutter contre les activités jugées suspectes. Ces restrictions sont entrées en vigueur en 2020.

Turquie

La Turquie a commencé à bloquer les services VPN ainsi que le réseau Tor en 2016. Outre la restriction de ces outils de cybersécurité, le gouvernement turc restreint régulièrement les sites de réseaux sociaux populaires, tels que YouTube, Facebook, Wikipedia et X.

Pourquoi les Entreprises interdisent les VPN ?

Bien qu’équipés de VPN d’entreprise, les entreprises bloquent les réseaux privé virtuels personnels pour des raisons pratiques centrées sur la productivité et la sécurité de son réseau.

Limiter l’accès aux VPN peut aider à minimiser les distractions et à empêcher l’accès à des sites Web non liés au travail comme les réseaux sociaux.

Maintenir l’utilisation d’Internet au travail dans les limites professionnelles est l’une des principales préoccupations qui conduisent les entreprises à bloquer les VPN personnels de leurs collaborateurs, mais cela s’étend également à la sécurité.

Si, par exemple, la connexion VPN est compromise, cela peut ouvrir la porte à un accès non-autorisé ou à l’exfiltration de données. Ainsi, limiter l’utilisation des VPN pourrait garantir que les actifs privés de l’entreprise restent sous clé.

Qui d’autre bloque les VPN ?

Au-delà des gouvernements et des entreprises, d’autres organisations peuvent également interdire les VPN pour réguler l’utilisation d’Internet sur leurs réseaux :

Les écoles, collèges et universités bloquent parfois les VPN au sein de leurs réseaux pour garantir l’intégrité académique et empêcher les étudiants d’accéder à du contenu inapproprié. Bloquer les VPN sur ces réseaux aide également les entités éducatives à contrôler et à prévenir le cyberharcèlement.

Les grandes entreprises de streaming en ligne tels que Netflix restreignent l’utilisation des VPN sur leurs sites Web pour garantir le respect des lois sur le droit d’auteur et la distribution de contenu géographique. Ces plateformes utilisent des technologies de détection des VPN et bloquent les utilisateurs qui tentent de contourner ces restrictions.

Les institutions financières restreignent les utilisateurs qui tentent d’utiliser leur service tout en étant connectés à un serveur VPN pour prévenir la fraude et l’accès non-autorisé aux informations financières. Les banques et autres services financiers n’autorisent les connexions à leurs services que depuis des emplacements attendus uniquement.

L’avenir des VPN et de la vie privée en ligne

Malgré les défis posés par les interdictions de VPN, la demande pour une protection renforcée de la vie privée en ligne continue de croître.
Les experts en cybersécurité anticipent que les VPN pourraient évoluer, intégrant des nouveaux protocoles plus furtifs.
De plus, l’intérêt pour les VPN décentralisés (dVPN), qui éliminent le besoin de serveurs centralisés et rendent plus difficile la surveillance ou la censure du trafic Internet, est en très net hausse. Le frein principal étant le modèle économique proposé.

Chaque jour, vous êtes de plus en plus nombreux à consulter nos pages et à nous poser des questions pour comprendre comment sécuriser vos données personnelles et réduire votre suivi en ligne. Merci pour votre intérêt et vos nombreux partages !
A propos de l'auteur : Lisa

A propos de l'auteur : Lisa

Fondatrice de VPN Mon Ami

Lisa est une experte en cybersécurité avec plus de 11 ans d'expérience dans le domaine des VPN. Lisa écrit de nombreux articles pour sensibiliser les internautes à reprendre le contrôle de leurs données.

Share This